Ecoutez Radio Sputnik
    Le soleil

    Le Soleil et les nanoliquides: le MEPhI lance un générateur d'énergie unique

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Sci-tech
    URL courte
    Technologies Made in Russia (149)
    0 60

    Les spécialistes de l'Université nationale de recherche nucléaire MEPhI ont entamé avec leurs collègues de l'Université de Bergen (Norvège) la phase active de préparation du lancement au MEPhI d'une installation solaire sans précédent produisant de l'électricité grâce à l'ébullition de nanoliquides, a annoncé le service de presse de l'université.

    Les nanoliquides sont des suspensions d'eau et de nanoparticules de carbone ou d'oxydes de métaux. Les premières études connues sur les nanoliquides sont apparues il y a seulement 5-7 ans, et le monde entier planche déjà sur leur application dans le secteur énergétique.

    En 2017, le groupe de recherche sous la direction de Boris Balakine, maître de conférences au MEPhI (Institut d'ingénierie physique de Moscou) et à l'Université de Bergen (Norvège), a remporté la bourse du Fonds russe pour la recherche dans le cadre de laquelle il est prévu d'étudier la possibilité d'utiliser les nanoliquides dans les générateurs d'énergie, ainsi que de créer un prototype fonctionnel de générateur solaire d'électricité.

    «La nouveauté de nos recherches est que l'usage des nanoparticules apporte une bien plus grande efficacité de transformation de la chaleur solaire que les dispositifs ordinaires. Nous concevons un générateur transformant d'abord la lumière solaire en énergie thermique de nanoliquide, puis, grâce à une turbine, nous la transformons en électricité. Aucun groupe scientifique du monde n'a encore commencé de telles recherches», a déclaré l'un des concepteurs Pavel Stroutchaline, assistant à l'Institut de physique nucléaire et de technologies du MEPhI.

    La partie principale du dispositif est constituée d'un collecteur solaire dont l'efficacité sera comparable à celle d'éléments solaires photovoltaïques ordinaires, mais dont l'efficacité énergétique et la durée de service seront supérieures.
    © Photo. NRNU MEPhI
    La partie principale du dispositif est constituée d'un collecteur solaire dont l'efficacité sera comparable à celle d'éléments solaires photovoltaïques ordinaires, mais dont l'efficacité énergétique et la durée de service seront supérieures.

    Selon ce jeune chercheur, le fonctionnement du dispositif est similaire aux principes de génération de courant par les centrales grâce aux panneaux solaires photovoltaïques. La partie principale du dispositif est constituée d'un collecteur solaire dont l'efficacité sera comparable à celle d'éléments solaires photovoltaïques ordinaires, mais dont l'efficacité énergétique et la durée de service seront supérieures.

    A l'heure actuelle, le groupe de recherche étudie l'impact de la concentration de nanoparticules sur l'efficacité d'obtention de la vapeur sur un stand d'essai spécialement conçu. Quand les spécialistes ajouteront au collecteur les équipements restants, le générateur commencera à produire de l'électricité avec l'apparition du soleil printanier.

    Dossier:
    Technologies Made in Russia (149)

    Lire aussi:

    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    «Incroyable échange d’uppercuts»: la réunion Macron-Poutine vue par des personnalités françaises
    Tags:
    nanoliquides, énergie, soleil, Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik