Sci-tech
URL courte
383
S'abonner

Les chercheurs en cybersécurité de la société Sophos ont découvert un malware affectant les smartphones et tablettes basés sur Android, qui provoque le déchargement rapide de leur batterie.

Un nouveau malware susceptible de saper le fonctionnement de certains smartphones et tablettes basés sur Android a été découvert par les spécialistes de la société Sophos dans plusieurs applications disponibles sur Google Play. Le malware a déjà été affublé du nom Andr/Clickr-AD, relate le tabloïde The Mirror.

D'après les spécialistes, les applications infectées par le malware «surfent» sans répit sur des liens de publicité, peu importe que l'utilisateur se serve de ces applications ou pas, si bien que la batterie de son smartphone se décharge rapidement.

Plus d'une vingtaine d'applications sur Google Play, téléchargées environ deux millions de fois, sont en l'occurrence affectées, soulignent les experts.

Les malfaiteurs, poursuivent-ils, ont présenté leurs programmes aux annonceurs comme des applications iOS, susceptibles d'augmenter leurs revenus.

Pour contourner ce malware, les spécialistes ont conseillé d'utiliser des logiciels antivirus et le cas échéant de restaurer les paramètres d'origine du smartphone affecté.

Toutes les applications infectées auraient déjà été supprimées sur Google Play.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 6,2 frappe la Grèce
Une base aérienne américaine en Irak subit une attaque «massive» de roquettes
Rassemblés pour un barbecue sauvage, ils contrôlent des automobilistes après le couvre-feu
La rédaction du Parisien se «désolidarise» de son directeur après un édito sur la condamnation de Sarkozy
Tags:
malware, Android, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook