Sci-tech
URL courte
51020
S'abonner

Une consommation excessive d’eau peut-elle nuire notre santé? C’est ce que considèrent des chercheurs américains qui ont placé ce liquide sur la liste des boissons susceptibles d’entraîner des maladies rénales.

Une équipe de chercheurs de l’université Johns-Hopkins, aux États-Unis, a dressé la liste des boissons dont une consommation excessive, d’après une récente étude, augmente le risque de maladies rénales. Outre les boissons gazeuses et celles aux fruits sucrés, c’est l’eau qui y figure malgré toutes les attentes. Les résultats de l’étude ont été rendus publics dans le Clinical Journal of the American Society of Nephrology.

En effet, les chercheurs ont mené une étude auprès de 3.000 Américains de l’État du Mississippi et dont l’âge moyen était de 54 ans. Huit ans d’observations les ont conduits à la conclusion susmentionnée.

En menant leur étude, ils ont pris en considération toute une série de facteurs, notamment l’âge, le sexe, le poids et même le niveau d’éducation des volontaires, tout comme leurs habitudes alimentaires ainsi que leur consommation d’alcool et de tabac. Toutes les personnes passées par l’étude avaient la peau mate, mais les scientifiques considèrent que les gens de toute autre origine sont sujets à la même tendance.

Pour le moment, ils ne sont pas capables de préciser si c’est une caractéristique précise ou une marque précise d’eau qui peut présenter un danger pour la santé humaine.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
États-Unis, Mississippi, chercheurs, eau, boisson, danger, reins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook