Sci-tech
URL courte
17490
S'abonner

Un lanceur super-lourd destiné aux futurs vols lunaires sera conçu et produit sans financement de la NASA, a indiqué à Sputnik un haut fonctionnaire au sein de l'industrie spatiale russe.

Après que le directeur général de l'agence spatiale russe Roscosmos, Dmitri Rogozine, a déclaré samedi que les ingénieurs russes étaient prêts à mettre au point un nouveau lanceur super-lourd adapté aux futures missions lunaires, un haut fonctionnaire qui travaille dans le domaine a précisé à Sputnik que tous les travaux seront effectués sans contribution financière de la NASA.

«La NASA ne payera pas, tous les travaux seront menés à nos frais», a-t-il indiqué.

Rappelons que, le 10 janvier, Dmitri Rogozine a déclaré à la chaîne de télévision russe Rossiya 24 que les États-Unis avaient demandé à la Russie de créer un vaisseau Soyouz capable d'atteindre la Lune. Selon lui, l'engin sera créé vers 2028 et sera baptisé Ienisseï.

Quant à la NASA, elle n'a pas répondu à Sputnik à la question de savoir si elle s'était effectivement adressée à la Russie avec cette demande. Roscosmos n'avait pas non plus commenté à Sputnik qui payerait la construction de l'engin.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
L’Allemagne «préoccupée» par le sort de la société civile en Russie: Moscou répond
Tags:
lanceur superlourd, NASA, Holding spatial russe Roscosmos, Dmitri Rogozine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook