Ecoutez Radio Sputnik
    Lune de sang

    Les images de la Super Lune de sang qui a éclaboussé le ciel cette nuit

    © Photo. Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    190
    S'abonner

    Dans la nuit de dimanche à lundi les têtes se sont levées vers le ciel pour observer l'éclipse de Lune, phénomène très rare qui ne sera plus visible avant 2022. S’étant approché de la Terre, à une distance de 358.000 km, le satellite a paru plus grand qu’à l’ordinaire.

    Le 21 janvier, les habitants d'Europe, d'Afrique et des Amériques ont été témoins d'un phénomène rare: la Lune, qui s'est rapprochée de la Terre à une distance relativement faible, en l'occurrence 358.000 km, s'est éteinte avant de se rallumer, iradiant d'une lueur rouge.

    L'éclipse a duré plusieurs heures, durant lesquelles se sont succédées une première phase, où la pleine Lune était légèrement couverte de l'ombre de la Terre, puis une phase d'éclipse totale, et enfin une phase où la Lune est redevenue pleine et brillante d'un feu rouge-orangé.

    Cette teinte est due au fait que le spectre rouge des rayons du Soleil a été filtré par l'atmosphère terrestre et réfracté vers l'intérieur de l'ombre créée par la Terre, et donc vers la Lune.

    On retrouve donc aussi beaucoup de photos sur les réseaux sociaux:

    Les amateurs d'astronomie qui n'ont pas eu la chance de voir la Super Lune, auront d'autres occasions en 2021, 2022 ou 2029, où l'éclipse sera visible dans de telles conditions, selon les régions.

    Tags:
    éclipse lunaire, Lune
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik