Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme (image d'illustration)

    Des scientifiques trouvent un régime alimentaire qui pourrait atténuer la dépression

    CC0 / Pexels
    Sci-tech
    URL courte
    140
    S'abonner

    L’état dépressif pourrait être vaincu par un changement de régime alimentaire, selon des scientifiques britanniques. Ils viennent de montrer que la diète méditerranéenne était bonne pour lutter contre la dépression, mais que cela n’affectait généralement que les femmes.

    Les personnes qui suivent un régime alimentaire et se privent de nourriture grasse sont moins affectées par la dépression chronique et des changements d'humeur, selon de récentes recherches menées par des scientifiques britanniques. Ils ont publié leurs résultats dans la revue Psychosomatic Medicine.

    La dépression chronique affecte beaucoup de gens. Cette maladie se caractérise par une perte d'intérêt ou de motivation, ainsi qu'un manque d'estime de soi et d'apathie. Néanmoins, malgré le fait que les scientifiques aient développé des centaines de nouveaux médicaments antidépresseurs, la plupart de ces derniers ont des effets néfastes sur la santé humaine, dont l'obésité, la toxicomanie et le désordre métabolique.

    La difficulté dans la lutte contre la dépression est fondée sur le fait que la maladie est encore mal cernée. Notamment, il n'est pas clair de savoir quelles structures du cerveau sont affectées par la dépression et pourquoi elles ne fonctionnent pas correctement.

    Les scientifiques britanniques soulignent qu'ils ont observé comment leurs patients sont sortis de l'état dépressif en changeant leur régime alimentaire, c'est pourquoi les chercheurs ont décidé d'analyser les résultats des tests menés par des diététiciens ces dernières années. Ainsi, les scientifiques britanniques ont réussi à étudier 16 études où 46.000 personnes ont pris part.

    Les scientifiques constatent que le régime alimentaire méditerranéen ainsi que d'autres régimes qui sont bien équilibrés ont un lien avec la dépression et les personnes qui les suivent ont moins de chance d'éprouver cet état. Par contre, les changements alimentaires ont surtout apporté des améliorations pour les femmes, quant aux hommes, les autres régimes au contraire ont parfois causé une dépression plus profonde. De plus, le nouveau régime accompagné d'exercices sportifs n'a eu aucun résultat, ce que doivent encore expliquer les scientifiques.

    Tags:
    maladies, scientifiques britanniques, régime alimentaire, science, dépression
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik