Sci-tech
URL courte
12219
S'abonner

L’agence spatiale russe envisage d’entamer l’exploitation minière de l’unique satellite de la Terre dans une dizaine d’années, selon une source proche du dossier.

La Russie compte envoyer sur la Lune un engin conçu pour la prospection de minéraux, a annoncé à Sputnik une source au sein de l’industrie spatiale russe.

D’après un plan élaboré par le groupe de recherche et de production Lavotchkine, entre 2031 et 2035, un cargo spatial réutilisable, ainsi qu’un véhicule lunaire d’un poids allant jusqu’à cinq tonnes seront envoyés sur la surface du satellite terrestre. Des éléments de la future base lunaire y seront également acheminés, a fait savoir l’interlocuteur de l’agence.

En novembre dernier, l’agence spatiale russe Roscosmos a annoncé son intention de mettre au point un nouveau programme lunaire prévoyant notamment le développement d’une fusée super-lourde.

Dans le cadre de ce programme la Russie compte déployer des satellites de télécommunications en orbite circumlunaire dans les années 2025 – 2030. Des dispositifs de navigation nécessaires pour les véhicules circulant sur la Lune devront y apparaître dans la période entre 2036 et 2040.

Lire aussi:

Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Peut-être plus infectieux et plus résistant: qui est ce nouvel inconnu, le variant Lambda?
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Tags:
fusée, espace, minéraux, exploration, satellite, Holding spatial russe Roscosmos, Groupe Lavotchkine, Lune, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook