Ecoutez Radio Sputnik
    Stress

    Le stress au travail et le manque de sommeil tuent, selon une étude

    CC0 / Shivmirthyu
    Sci-tech
    URL courte
    2122
    S'abonner

    Le stress au travail et les troubles du sommeil augmentent fortement le risque de mourir de maladies cardiovasculaires pour les personnes souffrant déjà d'hypertension, annoncent des chercheurs.

    Des scientifiques de l'Université technique de Munich ont constaté que le stress au travail et les troubles du sommeil multipliaient en moyenne par trois le risque de décès par maladie cardiovasculaire chez les personnes atteintes d'hypertension.

    Pour parvenir à ce constat, ils ont suivi 1.959 patients âgés de 25 à 65 ans pendant 18 ans. L'expérience a montré que les personnes qui stressaient régulièrement au travail décédaient de maladies cardiovasculaires 1,6 fois plus souvent que les gens plus calmes et 1,8 plus souvent pour des personnes souffrant d'un manque de sommeil.

    Les résultats de l'étude ont été publiés dans la revue European Journal of Preventive Cardiology, selon un communiqué de presse publié sur le site Web EurekAlert!.

    «Le sommeil doit être une période destinée à la récréation, à la détente et à la restauration des niveaux d'énergie. Si vous êtes stressé au travail, le sommeil aide à vous en remettre. Malheureusement, le manque de sommeil et le stress au travail vont souvent de pair et, combinés à l'hypertension, donnent un effet encore plus toxique», a commenté l'auteur de la recherche, Karl-Heinz Ladwig.

    Les scientifiques ont expliqué que le «stress au travail» faisait référence à des situations dans lesquelles les employés étaient soumis à de fortes exigences et ne disposaient pas des ressources nécessaires pour y répondre.

    «Les difficultés évoluent progressivement. Un jour difficile sans sommeil n'est pas dangereux, mais le travail dur et le manque de sommeil pendant de nombreuses années absorbent les ressources du corps, ce qui peut entraîner la mort prématurée d'une personne», a déclaré M. Ladwig.

    En conclusion, les scientifiques suggèrent plusieurs moyens pour gérer ce stress: se distraire de ses tâches pendant 5 à 10 minutes, faire du sport pendant son temps libre, surveiller la dynamique de son poids et d'autres indicateurs visibles du travail du corps et établir des liens sociaux.

    Tags:
    sommeil, stress, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik