Sci-tech
URL courte
14624
S'abonner

La concentration en dioxyde de carbone dans l’air a battu un record le 11 mai, selon les mesures effectuées par le Mauna Loa Observatory. C’est la plus grande quantité de CO2 depuis 800.000 ans, a précisé l’Institut d'océanographie Scripps.

Des scientifiques ont enregistré un nouveau record au Mauna Loa Observatory, à Hawaï, de la plus haute concentration de dioxyde de carbone dans l'atmosphère, mesurée depuis 1958, qui a atteint 415.26 parties par million (ppm) le 11 mai, est-il indiqué sur le site de l'Institut d'océanographie Scripps.

​Selon les données publiées, c'est le plus haut niveau de CO2 depuis 800.000 ans. La concentration en dioxyde de carbone n'a dépassé le chiffre de 300 ppm qu'au début de l'époque industrielle.

Le météorologue Eric Holthaus a indiqué sur son compte Twitter que l'humanité n'avait jamais connu la Terre ainsi depuis «plusieurs millions d'années».

«C'est la première fois depuis l'apparition de l'humanité que l'atmosphère de notre planète contient plus de 415 ppm de CO2. Pas seulement dans l'histoire enregistrée, pas seulement depuis l'invention de l'agriculture il y a 10.000 ans. Avant l'apparition des humains modernes, il y a des millions d'années.»

Le niveau élevé de CO2 dans l'atmosphère, causé par la combustion des carburants et par l'abattage des arbres, empêche le cycle de refroidissement naturel de la Terre de fonctionner, provoquant une hausse des températures globales, a indiqué CNN.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Tags:
carburant, atmosphère, humanité, dioxyde de carbone, histoire, Institut d'océanographie Scripps, Terre, Hawaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook