Sci-tech
URL courte
2170
S'abonner

Combiner des exercices physiques et des antioxydants est capable de freiner le vieillissement du cerveau, d’améliorer son fonctionnement et de prévenir la perte de mémoire, selon des études scientifiques.

Une équipe internationale de scientifiques a prouvé que faire de l'exercice combiné à des antioxydants était capable de freiner le vieillissement du cerveau, ainsi que d'améliorer ses capacités cognitives. Les résultats de leurs recherches ont été publiés sur MedicalXpress.

Les scientifiques ont supposé que des exercices physiques simples étaient capables d'engendrer une neurogenèse dans l'hippocampe, qui joue un rôle central dans la mémoire, quant à l'ajout d'antioxydants, l'astaxanthine, il renforce leur effet. Ils ont aussi remarqué que l'effet des antioxydants était garanti par la leptine de l'hippocampe. Par la suite, les chercheurs ont mené des expériences sur des souris afin de vérifier leur hypothèse.

Ils ont constaté que les exercices physiques et la consommation d'antioxydants séparément amélioraient la mémoire, ce qui est bénéfique pour les patients qui ont la maladie d'Alzheimer.

De plus, les scientifiques ont prouvé que combiner ces deux choses avait même un résultat encore meilleur en ce qui concerne leurs capacités à freiner le vieillissement du cerveau. Qui plus est, le déficit de leptine chez les souris a annulé l'effet de ces deux choses, ce qui a ainsi prouvé le rôle clé de cette hormone.

Lire aussi:

La France menace la Russie et Poutine au sujet de Navalny, promettant des sanctions en cas de décès
«On est sur des montants faramineux»: des patients sur la prise en charge à l’IHU de Didier Raoult
L’ambassadeur US quitte sa mission diplomatique à Moscou après des incertitudes sur ses intentions
Ces départements qui pourraient être déconfinés avant les autres
Tags:
activité physique, vieillissement, cerveau, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook