Sci-tech
URL courte
191
S'abonner

Des experts en cybersécurité ont découvert une faille potentiellement dangereuse dans le système d’exploitation Windows 10. Celle-ci permettrait notamment aux hackeurs de contourner le système de verrouillage des écrans.

Les spécialistes de l’Institut de génie informatique de l’Université Carnegie Mellon en Pennsylvanie (États-Unis) ont fait part sur leur page Internet officielle d’une nouvelle vulnérabilité détectée dans le logiciel Windows, et plus particulièrement sur Windows 10.

Selon eux, cette vulnérabilité permet aux hackeurs de contourner la double authentification, soit une vérification en deux étapes qui permet d’accéder à une ressource informatique après avoir présenté deux preuves d'identité distinctes à un mécanisme d'authentification.

La faille affecte en l’occurrence le protocole RDP (Remote Desktop Protocol) et est associée à l'authentification au niveau du réseau: lors de la reprise d'une connexion interrompue, l’écran se déverrouille automatiquement.

Ainsi, tout hackeur peut interrompre une connexion afin d'accéder ultérieurement à l'ordinateur de la victime. Les malfrats ont néanmoins besoin d'avoir un accès physique à l’appareil afin de le pirater.

Les experts ont attribué à cette faille le code de vulnérabilité CVE-2019-9510.

Lire aussi:

Elle promène son chien et tombe sur une créature mi crocodile mi poisson - photos
Trois membres du personnel hospitalier de Paris testés positifs au coronavirus
Des djihadistes français se filment en plein combat à Idlib contre l’armée syrienne – vidéo
Elon Musk estime que le F-35 «n’aurait aucune chance» contre ce rival
Tags:
logiciel, faille, Windows 10
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook