Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Une technologie innovante pourrait exclure tout risque de collision entre avions et oiseaux

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    Sci-tech
    URL courte
    0 190

    En juin 2018, la start-up italienne BCMS–VENTUR est arrivée en demi-finale du salon du Start-Up Village de Skolkovo, la Silicon Valley russe, avec un système permettant d’éviter le risque aviaire (bird strike), risque de collision entre les oiseaux et les avions. Sputnik s’est entretenu avec Francesca Dalla Venezia, l’un des auteurs du projet.

    La participation au salon annuel du Start-Up Village de Skolkovo, la Silicon Valley russe, compte beaucoup pour nous, a déclaré en exclusivité à Sputnik Francesca Dalla Venezia, figurant parmi les auteurs du projet de système permettant d’éviter le risque aviaire (le risque de collision entre les oiseaux et les avions), projet élaboré par la start-up italienne BCMS–VENTUR de Rimini.

    Le positionnement des caméras sur la piste d'atterrissage
    Le positionnement des caméras sur la piste d'atterrissage

    «Il y a un an, nous sommes arrivés en demi-finale du concours international des meilleures start-up. Nous y revenons cette année et nous nous félicitons du fait que ceux qui s’intéressaient alors à notre travail veulent toujours savoir où nous en sommes à présent», a confié l’Italienne.

    Selon cette dernière, l’idée de départ du projet vient de Fabio Masci, cofondateur et directeur exécutif de BCMS–VENTUR.

    «Pilote militaire, il a consacré 20 ans de sa vie à la garantie de la sécurité dans l’armée de l’air. Il était parmi les premiers pilotes-instructeurs du F-16 [chasseur léger multifonctionnel américain de quatrième génération, ndlr]. Aussi, connaissait-il très bien le problème du risque aviaire», a poursuivi Francesca Dalla Venezia.

    Et de raconter que, faute de système efficace pour chasser les oiseaux du territoire de l’aéroport, par le passé, le personnel patrouillait dans la zone plusieurs fois par jour et actionnait la sirène à l’apparition des volatiles.

    «Le moyen le plus efficace de chasser les oiseaux consiste à leur donner un signal d’alerte. Pour chaque espèce d’oiseaux, il existe un son qui fait réagir son instinct de conservation et élabore progressivement l’habitude de ne plus survoler ce territoire […]. Il est nécessaire d’actionner la sirène encore avant l’apparition des oiseaux au-dessus de l’aérodrome», a ajouté l’interlocutrice de Sputnik.

    Elle a souligné que les oiseaux étaient sans doute parmi les êtres les plus intelligents sur la planète.

    «Ils existaient en effet déjà à l’époque des dinosaures et existent toujours, à la différence d’autres espèces qui se sont éteintes depuis. Ils retiennent très vite toute nouvelle information», a expliqué l’Italienne.

    Un F-16
    © Photo.
    Un F-16

    Selon cette dernière, BCMS–VENTUR a fait un immense travail, conjointement avec l’Université de Vérone.

    «Notre système est composé de caméras gérées par intelligence artificielle. Ces caméras effectuent le suivi le long de la piste d’atterrissage et, dès qu’elles identifient un oiseau, la sirène s’enclenche. Elles définissent par ailleurs s’il agit bien d’un oiseau ou d’un objet inanimé, par exemple un drone», a relevé Francesca Dalla Venezia.

    Elle regrette que ce projet, qui est bon marché, écologique et efficace, ne soulève pas suffisamment d’enthousiasme au sein de l’aviation civile.

    «Force est de reconnaître qu’en Italie, les aéroports sont peu nombreux. Aussi, avons-nous proposé le système BCMS VENTUR au groupe Aéroports de Paris qui gère 25 aéroports en France», a résumé l’Italienne.

    Le terme de risque aviaire (bird strike), ou de «péril aviaire» et même de «péril animalier» («Wildlife strike hazard»), désigne en aéronautique le phénomène de collision entre les oiseaux et les avions, provoquant des catastrophes aériennes. En aviation, la présence de volatiles à proximité des aéronefs et des aéroports est qualifiée de «risque aviaire», et les spécialistes préviennent qu’il s’agit du principal péril à menacer les avions en phase de décollage ou d'atterrissage.

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    collision, oiseaux, avion, start-up, Ecole de management Skolkovo, Moscou, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik