Sci-tech
URL courte
1260
S'abonner

Des chercheurs français ont découvert que l’immunothérapie, qui est aujourd’hui considérée comme un traitement efficace à certains stades contre le cancer, pourrait être appliquée dès le stade précancéreux et donc avant que la maladie ne se déclare.

Le cancer pourrait être traité dès le stade précancéreux par l’immunothérapie qui est aujourd’hui considérée comme un traitement efficace à certaines étapes du développement de cette maladie.

Des scientifiques français de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), qui ont mené une série d’expériences, ont publié leurs résultats dans la revue scientifique Nature.

«Au stade précancéreux, le système immunitaire commence déjà à être endormi avec ses globules blancs qui sont moins capables de reconnaître les cellules qu'ils doivent normalement détruire», a expliqué le chercheur Jérôme Galon.

De ce fait, les scientifiques ont suggéré que si les cellules cancéreuses étaient traitées dès le début de la maladie, qui peut être définie grâce à une observation attentive des altercations qui se produisent dans le système immunitaire, l’immunothérapie pourrait apporter plus de résultats allant jusqu’à mettre fin au développement de la maladie. Ils ont vérifié leurs hypothèses en se basant sur des cas de cancer du poumon.

L’immunothérapie est un traitement servant à booster le système immunitaire pour qu’il se batte et détruise les cellules cancéreuses dès leur apparition.

Lire aussi:

«Je ne peux pas appliquer la loi»: 74,19% du personnel non médical n'est pas encore vacciné
Le Pen «alerte» Macron sur le financement de la campagne présidentielle
«Petit 2010 de merde»: les raisons d’une campagne de haine visant les élèves de 6e
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Tags:
cancer, système, santé, chercheurs, Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), traitement, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook