Sci-tech
URL courte
Créatures marines (95)
0 34
S'abonner

Un requin-marteau a été signalé en mer Celtique, non loin de l’Irlande. Une première, affirme les chercheurs en alertant sur le réchauffement des océans.

Un requin-marteau, espèce vivant généralement dans les eaux tropicales, a été repéré pour la première fois au large des côtes irlandaises. Les chercheurs en sont restés perplexes, relate le Irish Mirror.

Il a été vu en mer Celtique, à environ 160 km au sud-ouest de l'Irlande. Si la rencontre a été brève, les spécialistes ont pu identifier son espèce grâce à sa nageoire dorsale unique.

Des experts estiment qu’il aurait pu venir dans cette partie du globe à la recherche de nourriture.

«La température de ces eaux a augmenté de 2,5°C au cours des 20 dernières années et de plus en plus d'espèces exotiques véhiculées par le Gulf Stream voyagent plus au nord pour se nourrir», a déclaré lors d’un point-presse le docteur Simon Boxall, de l'Institut océanographique de Southampton.

«Ce pourrait être un requin-marteau vraiment perdu, mais plus probablement, le réchauffement de nos océans en est à l’origine», a-t-il ajouté.

Le requin-marteau est généralement inoffensif pour l'homme, le nombre d’attaques enregistrées étant minime. Leur taille peut varier de 4 à 6 mètres de long et ils peuvent peser entre 226 et 453 kilogrammes.

Dossier:
Créatures marines (95)

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Tags:
océan, réchauffement climatique, chercheurs, Irlande, requins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook