Sci-tech
URL courte
114113
S'abonner

Grâce à des forages réalisés en 2006 dans le cratère de Chicxulub, au Mexique, des chercheurs américains lèvent le voile sur les suites de l’impact de l’astéroïde qui a entraîné l’extinction des dinosaures.

Des prélèvements du cratère de Chicxulub, au Mexique, causé par l’impact d’un astéroïde qui a entraîné la disparition des dinosaures, ont permis à un groupe de chercheurs de l’université du Texas à Austin de dresser la chronologie des événements qui auraient suivi la collision. Les résultats de leurs travaux ont été publiés le 9 septembre dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

«Lorsque l'astéroïde de 12 km de diamètre a touché la Terre, il a formé un gros trou dans le sol, de 100 km de long et profond de 40 km. Puis, à la manière d'une goutte tombée dans l'eau, la terre est remontée vers le haut et a formé un pic, avant de s'effondrer vers l'extérieur, et de stabiliser en formant un anneau central. Tout ça dans les cinq premières minutes», rapporte l’Express, citant le géophysicien co-auteur de l’étude Sean Gulick.

L’analyse des échantillons prélevés sur le site a révélé la présence de charbon et de pierres fondues, ainsi que l’absence de soufre. La présence de charbon indiquerait que l’impact a provoqué des incendies, certains à des centaines de kilomètres du cratère.

Selon l’étude, le choc aurait également entraîné un tsunami et l’émission massive de soufre dans l’atmosphère, qui aurait contribué au refroidissement de la Terre. Plus de 325 milliards de mètres cubes se seraient évaporés à la suite de la collision, bloquant dès lors la lumière du Soleil. Si de nombreux dinosaures seraient morts près de l’impact, le changement de température serait en grande partie responsable de leur disparition.

«Seul un phénomène atmosphérique peut être à l’origine d’une telle extinction de masse», a par ailleurs souligné Sean Gulick dans un communiqué de presse.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
États-Unis, chercheurs, étude, chronologie, astéroïde, impact, cratère, forage, dinosaures, extinction
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook