Sci-tech
URL courte
2336
S'abonner

La société allemande de sécurité informatique Avira a publié un communiqué de presse sur les mots de passe les moins sécurisés. Selon elle, les problèmes de sécurité des mots de passe sont principalement liés aux fabricants des appareils et non aux utilisateurs qui habituellement ne pensent pas à la menace d'attaques de pirates informatiques.

Les spécialistes de la société allemande de sécurité informatique Avira ont dévoilé les mots de passe les moins sécurisés pour les appareils intelligents et les périphériques réseau. Le communiqué de presse a été publié sur le site Web de la société.

Pour leur recherche, les experts ont créé pour les malfaiteurs un «appât», qui simule un signal de périphérique provenant du Web: routeurs, caméras ou autres appareils. Les hackers ont tenté d'y accéder en entrant des combinaisons de nom d'utilisateur et de mot de passe. La société a ensuite analysé les combinaisons les plus utilisées. Au total, plus de 14.000 personnes «ont participé» à l'expérience.

Le rapport affirme que dans 25,6% des cas, les pirates informatiques ont laissé vides les champs de nom d’utilisateur et de mot de passe lors de la sélection. Les combinaisons les plus utilisées sont celles qui ont été installées pendant la production. Il s’agit des combinaisons «admin / QWestM0dem» et «admin / airlive» qui ont été inséré par 24% des pirates. Les combinaisons standards telles que «admin / admin», «support / support» et «racine / racine» venaient en troisième position (23,4%).

Selon les experts d’Avira, les problèmes de mots de passe non sécurisés sont principalement liés aux fabricants des appareils et non aux utilisateurs trop paresseux pour modifier les combinaisons standards. Ainsi, les gens ordinaires ne pensent habituellement pas à la menace d'attaques de pirates informatiques.

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Tags:
sécurité informatique, mot de passe, cyberattaque, hackers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook