Sci-tech
URL courte
5020
S'abonner

À travers la fonction Google Assistant, l’utilisateur sera prévenu que ses conversations sont peut-être enregistrées, mais uniquement si celui-ci a activé une option qui permet également d’améliorer la qualité audio, selon une note de blog du géant américain.

Lorsqu’on active l’Assistant Google en s’écriant «Ok Google» ou en appuyant sur le bouton associé à cette fonction, ce qui est prononcé par la suite est enregistré automatiquement et est susceptible d’être écouté par des employés de Google. Cette fonction est destinée à améliorer la technologie de la synthèse vocale, selon l’entreprise américaine. Sauf que parfois, l’Assistant Google croit reconnaître un «Ok Google» qui n’en est pas un et se met alors à enregistrer une conversation sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.

Dans une note de blog publiée le lundi 23 septembre, Nino Tasca, gestionnaire de produit de Google Assistant, affirme que les enregistrements audio provenant des utilisateurs ne pourront être écoutés que si l’utilisateur a activé l’option «Activité vocale et audio». Google essaye également de reconnaître avec plus de précision un extrait audio qui a été enregistré par accident, afin de le supprimer immédiatement.

«Nous prenons une série de précautions nécessaires pour protéger les données durant le processus de révision par un humain. Les extraits audio ne sont jamais associés au compte de l’utilisateur et les spécialistes des langues n’écoutent qu’une petite partie du nombre de requêtes (environ 0,2%), et uniquement des utilisateurs qui ont l’option «Activité vocale et audio» activée. À l’avenir, nous ajouterons de meilleures protections de la sécurité dans ce procédé, en incorporant de nouveaux filtres de confidentialité », assure Nino Tasca.

Google précise également que les utilisateurs peuvent consulter toutes leurs interactions passées avec l’Assistant et les supprimer à n’importe quel moment.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook