Sci-tech
URL courte
11197
S'abonner

Arrivé le 25 septembre à bord de la Station spatiale internationale, le premier cosmonaute émirati Hazza al-Mansouri a déjà ressenti les premières conséquences de la vie en apesanteur. Selon lui, cela concerne la taille de sa tête et son odorat.

Cinq jours après le début de son odyssée spatiale à bord de l’ISS, l’Émirati Hazza al-Mansouri a raconté comment son corps s’adaptait à la vie hors de la Terre.

«Beaucoup de changements se sont produits dans mon corps, la taille de ma tête a augmenté en raison de l'afflux de liquide. Mon odorat a également changé. Mais j'ai commencé à m'adapter et à m'y habituer», a déclaré Mansouri lors d’une vidéoconférence avec des étudiants rassemblés au Centre spatial Mohammed ben Rachid à Dubaï.

L'astronaute a ajouté qu’il avait déjà visité tous les compartiments de la station et avait même tourné une vidéo sur la vie dans l'espace. Le cosmonaute a promis de montrer bientôt une vidéo en arabe sur la vie sur l'ISS.

Parlant de ce qu’il aime le plus à bord, Hazza al-Mansouri a confié que c’était l’apesanteur, qu’il a caractérisé comme la chose la plus insolite, intéressante et amusante.

Rappelons que Hazza al-Mansouri est arrivé à bord de l’ISS en compagnie du Russe Oleg Skripochka et de l’Américaine Jessica Meir. Il doit revenir sur Terre le 3 octobre.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
Jean-Marc Morandini: le parquet de Paris demande un procès pour corruption de mineur
Tags:
ISS, tête
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook