Ecoutez Radio Sputnik
    fauteuil roulant (image d'illustration)

    Des chercheurs apprennent à un fauteuil roulant à deviner les intentions de son utilisateur

    CC0 / SGENET
    Sci-tech
    URL courte
    0 30
    S'abonner

    Des chercheurs de l'Université nationale de recherche nucléaire MEPhI (Institut de physique d'ingénierie de Moscou) ont mis au point une méthode de décomposition du système multicanal de contrôle par une interface neuronale directe (IND) élargie, afin d'aider les utilisateurs de fauteuils roulants robotisés.

    Les résultats de cette étude ont été publiés dans le recueil Biologically Inspired Cognitive Architectures Meeting.

    L'utilisation d'un fauteuil roulant robotisé avec plusieurs canaux de contrôle est très importante pour les individus à mobilité très réduite. Souvent, ces derniers ne peuvent réaliser que des gestes limités avec leurs mains, donner des ordres vocaux et représenter des «images mentales».

    Les différents canaux de contrôle possèdent leurs inconvénients: ainsi, un joystick traditionnel ne convient pas pour les individus à activité motrice très réduite. Sont alors nécessaires un canal à contrôle vocal, un canal de contrôle à l'aide de gestes et un canal IND. L'ensemble de ces canaux est appelé IND élargie.

    «En règle générale, les canaux de contrôle peuvent être utilisés en même temps, tout en donnant des ordres contradictoires. Par exemple, le canal vocal a reconnu l'ordre "à droite", alors que le canal des gestes a déterminé que l'ordre donné était "à gauche". D'où l'objectif de choisir le "bon" ordre en cas de contradiction», explique Konstantin Koudriavtsev, co-auteur de l'étude et maître de conférences à l'Institut de systèmes cybernétiques intellectuels de l'université MEPhI.

    Afin de remédier à de telles contradictions, les chercheurs de cet institut ont mis au point une méthode de décomposition du système de contrôle. Elle repose sur une évaluation statistique de la qualité de chaque canal de contrôle sur la base d'un coefficient de qualité spécialement choisi et de l'attribution à certains canaux de différents ordres. En cas de contradiction sera choisi l'ordre du canal prioritaire.

    Actuellement, les chercheurs pensent que la tâche prioritaire consiste à tester expérimentalement un fauteuil roulant robotisé, à perfectionner la méthode d'évaluation de la qualité des canaux et à minimiser les situations d'erreur en déterminant les canaux de contrôle.

    Tags:
    Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik