Sci-tech
URL courte
5249
S'abonner

L’écran d’invisibilité, présenté par une entreprise canadienne, qui est capable d’«effacer» des objets du paysage, n’est pas une technologie chère et repose sur des alignements de lentilles cylindriques qui dévient aussi la lumière.

La société de camouflage canadienne Hyperstealth a présenté un écran baptisé Quantum Stealth, qui est capable de cacher une scène au point où vous ne comprendrez pas ce qui se passe derrière. Cela n’est pas encore l’invisibilité réelle mais la technologie est intéressante déjà par le fait qu’elle ne demande pas d’énergie et ne coûte pas cher, quant au matériel il est très fin.

Selon le magazine New Scientist, cette matière n'est pas affectée par les couleurs de ce qu'elle essaie de dissimuler mais elle dénature vraiment le fond. Donc ce n'est pas une cape d'invisibilité magique, vous sauriez que quelque chose est caché derrière elle, mais vous ne serez pas capables de discerner les détails de ce qui est caché.

En outre, la matière reflète la lumière de telle manière que seulement des choses très près ou très loin peuvent être vues. Donc un objet ou une personne placée derrière cet écran à une certaine distance deviendra invisible.

Tandis que les détails sont évidemment gardés secrets, la physique est étonnamment simple. Le principe est connu sous le nom de lois de Snell-Descartes. Chaque matériau a un indice de réfraction spécifique, une quantité liée à la vitesse de la lumière dans ce matériau par rapport à la vitesse de la lumière dans le vide.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Tags:
Canada, invisibilité, chercheurs, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook