Ecoutez Radio Sputnik
    Un clavier (image d'illustration)

    Les Français utilisent de moins en moins Facebook, révèle une étude

    © CC0 / kropekk_pl
    Sci-tech
    URL courte
    3170
    S'abonner

    Pour la première fois, Facebook voit une baisse de ses utilisateurs français, selon une étude du cabinet eMarketer. En même temps, les autres réseaux sociaux, notamment Snapchat, Twitter et Instagram, gagnent de plus en plus en popularité.

    En France et Allemagne, le réseau social Facebook devient moins populaire et devrait perdre 1,3% de ses utilisateurs en 2019, selon les résultats d’une étude du cabinet eMarketer. D’après les prévisions faites par ce dernier, moins d’un Français sur deux se connecterait sur ce réseau social régulièrement.

    En France, Facebook compte 27,5 millions d’utilisateurs actifs par mois contre 15,9 millions sur Instagram et 4 millions sur Twitter. Mais une tendance à la réduction du nombre d’utilisateurs actifs est enregistrée pour la première fois en France, selon cette étude. Quant à l’Allemagne, un premier déclin a touché le pays en 2018 quand Facebook a perdu 1,2% de ses utilisateurs allemands. Le service n'en demeure pas moins le premier réseau social du pays.

    L’étude pronostique que cette baisse en France continuera pendant plusieurs années jusqu’en 2022, où moins de 50% des utilisateurs d’aujourd’hui seront actifs sur le réseau social.

    En même temps, les autres réseaux sociaux verront une augmentation des utilisateurs déjà en 2019, notamment Twitter, Snapchat et Instagram.

    Il y a une autre tendance qui se développe déjà en Allemagne et qui aura lieu également en France, informe l’étude. Les jeunes âgés de moins de 25 ans préfèrent plus souvent à Facebook d’autres réseaux sociaux. En 2020, la quantité d’utilisateurs de cet âge sur Instagram dépassera le nombre d’utilisateurs du même âge sur Facebook, prédit l’étude du cabinet eMarketer.

    Lire aussi:

    Qui est Abdelmadjid Tebboune, le nouveau Président de l’Algérie?
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Un homme menaçant la police avec une arme blanche «neutralisé» à la Défense
    Tags:
    France, technologies, Facebook
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik