Sci-tech
URL courte
21617
S'abonner

Grâce au télescope solaire Daniel-K.-Inouye, les scientifiques ont obtenu des images uniques du Soleil. Selon eux, elles permettront de mieux comprendre les facteurs qui déterminent la météo spatiale et aideront les prévisionnistes à mieux prévoir les tempêtes solaires.

Le télescope solaire Daniel-K.-Inouye (DKIST) installé au sommet du volcan Haleakala à Hawaï a obtenu les clichés les plus précis existant de la surface de notre étoile. Les nouvelles photos ont été présentées le 29 janvier 2020 par l’Association des universités de recherche en astronomie (AURA) et la Fondation nationale pour la science (NSF) des États-Unis.

​Ces photos offrent une vue détaillée de la surface du Soleil: le plasma, qui semble bouillir sur l’astre, donne l’impression que ce dernier est recouvert de nombreuses structures cellulaires. Chaque cellule est plus grande que la superficie de la France.

Pour obtenir une vue aussi précise du Soleil, le télescope a été doté d’un miroir de quatre mètres, le plus grand jamais installé sur un télescope solaire. L’appareil est aussi prévu pour supporter la chaleur à laquelle il est exposé grâce à un système de refroidissement avancé.

«Le télescope solaire Inouye de la NSF sera capable de cartographier les champs magnétiques à l’intérieur de la couronne du Soleil où se produisent les éruptions solaires qui peuvent avoir un impact sur la vie sur Terre. Ce télescope améliorera notre compréhension des facteurs qui déterminent la météo spatiale et, en fin de compte, aidera les prévisionnistes à mieux prévoir les tempêtes solaires», informe dans un communiqué France Córdova, directrice de la Fondation nationale des sciences.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
Fondation Nationale américaine des Sciences (NSF), Hawaï, télescope, Soleil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook