Sci-tech
URL courte
7146
S'abonner

La couche de glace du Groenland diminue «à vitesse grand v». Elle a été multipliée par sept depuis les années 90. La raison? Les glaciers fondent non seulement en haut, mais aussi en bas, expliquent les glaciologues allemands.

Des scientifiques allemands de l'Institut Alfred Wegener de recherche polaire et marine à Bremerhaven ont découvert pourquoi la fonte des glaces du Groenland était dorénavant sept fois plus rapide.

Les chercheurs ont étudié l'un des plus grands glaciers du Groenland, situé dans le nord-est de l'île, composé d'un corps de glace au sol et d'une énorme langue glaciaire [une couche de glace flottant sur la surface de l’eau, ndlr], de 80 kilomètres de long et de 20 kilomètres de large, rapporte leur étude publiée dans la revue NatureGeoscience.

Outre ce glacier, dont la langue est la plus longue, d’autres glaciers au large à l’est du Groenland disposent eux aussi de telles structures et ont dernièrement perdu en masse et largeur.

Un courant accéléré

Les scientifiques ont étudié de manière approfondie le fond de l'océan, près du glacier, qui a révélé la présence d'un trou de deux kilomètres de large sous la langue glaciaire, au fond duquel l'eau chaude de l'Atlantique se dirige directement vers le glacier. Puis, une fois le bord du trou franchi, l'eau se précipite sous la langue glaciaire à grande vitesse.

Au fur et à mesure que la glace s'amincit, le processus ne fait que s'intensifier, pointe l’étude. La profondeur du trou augmente et le volume d'eau chaude entrant dans le glacier augmente. Au cours des dernières années, la profondeur du trou a augmenté de 15 mètres.

«La raison de la fonte accélérée est désormais claire», a déclaré le directeur de la recherche Janin Schaffer dans un communiqué de presse. Comme les quantités d'eau chaude s’agrandissent, plus de chaleur pénètre dans la langue de glace chaque seconde.»

Le même pour tous les glaciers?

Pour déterminer si cette cause est universelle à tous les glaciers de la côte est du Groenland, les scientifiques ont étudié un autre glacier, le Zachariae Isstrom, dont la langue s'est récemment séparée du corps continental. Ils en ont tiré les mêmes conclusions.

«Apparemment, la fonte intense sur la face inférieure de la glace le long du Groenland est largement due à la forme des fonds marins», résume M.Schaffer.

Lire aussi:

Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
La Turquie se déclare prête à aider l'Azerbaïdjan sur le champ de bataille
L'émir du Koweït, Sabah IV, est mort
L’incroyable histoire du dernier détenu marocain «oublié» à Guantánamo
Tags:
chercheurs, glacier, fonte des glaces, Groenland
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook