Sci-tech
URL courte
3232
S'abonner

La première greffe de main au monde a été réalisée avec succès par des chirurgiens d’un hôpital militaire vietnamien. Cette opération a été effectuée grâce à un donneur vivant dont le bras avait été amputé.

Des chirurgiens de l’Hôpital central militaire 108 à Hanoi, au Vietnam, ont réalisé avec succès la première greffe de main prélevée sur un donneur vivant, rapporte lundi 24 février le portail VNExpress.

Il s’agit de la première opération de ce genre au monde. La greffe a été effectuée le 21 janvier sur un patient victime d'un accident du travail en 2016, selon le média. Seulement un mois après l’opération, il était en mesure d’utiliser sa main, indique le rapport.

Le donneur était un patient accueilli le 3 janvier par l’Hôpital central militaire qui avait aussi été victime d’un grave accident du travail. Une partie de son bras ainsi que de son avant-bras gauche avaient été sérieusement endommagés. 

Après trois semaines de traitement et trois opérations, les médecins n’ont pas pu sauver son bras et ont dû l’amputer à cause d’une nécrose dans son coude et ses muscles qui menaçait sa vie.

Succès de la médecine vietnamienne

Néanmoins, après plusieurs examens poussés, les chirurgiens ont découvert qu’une partie du membre sectionné, à savoir la main, était encore saine et pouvait être utilisée pour une greffe. Le patient, avec l’accord de sa famille, a accepté.

Avant de réaliser l’opération, les médecins ont dû prendre des mesures pour prévenir une infection secondaire par la gangrène. 

D’après la source, le directeur adjoint de l’hôpital, Nguyên Thê Hoàng, a indiqué que l'opération avait duré huit heures. Il a précisé que le sang circulait normalement dans la main greffée. Un peu plus d’un mois après, l’homme pouvait l’utiliser pour manipuler divers objets.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
mains, chirurgie, opération, greffe, Vietnam
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook