Sci-tech
URL courte
1103
S'abonner

Des chercheurs ont remis en question la quasi-extermination de l’espèce humaine par l’éruption du supervolcan Toba il y a 74.000 ans, lequel aurait provoqué un «hiver volcanique» et un refroidissement de la Terre pendant un millénaire. Leur étude a été publiée dans Nature Communications.

Dans une étude publiée par Nature Communications et dont les grandes lignes ont été exposées par Phys.org,  des chercheurs de l’Institut allemand Max Plank ont présenté des preuves confirmant que les habitants de l’Inde avaient survécu à l’éruption du volcan Toba il y a 74.000 ans et ont ainsi démenti la théorie conformément à laquelle ce cataclysme aurait conduit à l’extermination presque complète de l’espèce humaine.

L’étude fait état d'un enregistrement stratigraphique unique de 80.000 ans sur le site de Dhaba, dans le nord de l'Inde. Les outils en pierre découverts dans certaines strates fournissent des preuves solides indiquant que des populations vivant au Paléolithique moyen étaient présentes en Inde avant et après l’éruption du supervolcan Toba.

Le professeur Chris Clarkson de l'Université du Queensland, auteur principal de l'étude, ajoute:

«Les populations de Dhaba utilisaient des outils en pierre similaires à ceux utilisés par les Homo sapiens en Afrique en même temps. Le fait que ces outils n’ont pas disparu au moment de la super-éruption du Toba ou n’ont pas changé  radicalement peu de temps après indique que les populations humaines ont survécu à la soi-disant catastrophe et ont continué à créer des outils pour modifier leur environnement».

Théorie sur l’«hiver volcanique»

L’éruption s’est produite il y a 74.000 ans sur l’île de Sumatra, en Indonésie. Elle est présumée avoir provoqué un «hiver volcanique» qui a duré de six à dix ans et avoir contribué à un refroidissement de la Terre pendant un millénaire.

Des théories prétendaient que l’éruption aurait conduit à la décimation des populations d’hominidés et de mammifères en Asie et à la quasi-extinction de notre espèce. De rares Homo sapiens auraient survécu en Afrique et auraient repeuplé l’Asie il y a 60.000 ans.

Lire aussi:

Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
extinction, volcan, éruption
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook