Sci-tech
URL courte
2233
S'abonner

Un fragment de corde a été mis au jour en Ardèche dans une strate géologique vieille de 41.000 à 52.000 ans. C’est la plus ancienne utilisation de fil jamais attestée, selon les spécialistes. Sa composition et sa fonction restent à analyser.

Un fragment de corde datant du Paléolithique a été découvert sur le site de L'Abri du Maras, situé en Ardèche, rapporte une étude publiée dans la revue Scientific Reports, ce jeudi 9 avril. 

C’est le plus ancien exemple de cordage jamais découvert, selon les auteurs de l’étude. C’est aussi la preuve que l’homme de Neandertal connaissait l’usage du fil, puisque que seuls des Néandertaliens occupaient le site, précise Le Monde.

Incrusté dans un morceau de silex, le fragment de corde mesure 6,2 millimètres de long pour 0,5 millimètre de large et a dû être étudié au microscope électronique pour livrer ses secrets.

Une fonction à déterminer

Les scientifiques s’interrogent encore sur la composition et la fonction de cet objet. D’après l’étude, la cordelette est constituée de trois brins d’origine végétale tressés. Il pourrait s’agir de fibres d’écorce de conifère, selon les spécialistes. Quant à la fonction précise de la corde, elle reste à définir. Ce genre de fibres torsadées étaient utilisées dans la fabrication de vêtements, de sacs ou des filets de pêche, précisent les scientifiques.

Avant cette découverte, les plus anciennes traces de cordages remontaient à 19.000 ans avant notre ère et avaient été découvertes en Israël, rappelle le média spécialisé Futura.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Navire turc arraisonné par une frégate allemande, Ankara fulmine
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
homme préhistorique, préhistoire, paléontologie, archéologie, homme de Neandertal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook