Sci-tech
URL courte
8134
S'abonner

Le volcan Weishan, qui se trouve dans le nord-est de la Chine, était considéré comme éteint... jusqu'à récemment. Les scientifiques sont d’avis que le volcan, qui a connu sa dernière éruption il y a plus de 500.000 ans, pourrait se «recharger», après la découverte de deux immenses chambres de magma sous la surface.

Weishan fait partie du champ volcanique de Wudalianchi qui s'étend sur 500 kilomètres carrés en Chine, près de la frontière du pays avec la Corée du Nord et la Russie, et se compose de 14 cônes de cendres entourés de coulées de lave. Bien que sa dernière éruption ait eu lieu il y a plus de 500.000 ans, il pourrait se réveiller bientôt de son long sommeil, relate le South China Morning Post, se référant à une étude des scientifiques chinois.

Une équipe de géophysiciens de l’Université chinoise des sciences et technologies a élaboré une image 3D de ce qui se trouve sous le Weishan, leur permettant de voir des chambres dans la croûte supérieure et moyenne remplies de magma. Ils ont utilisé des capteurs pour détecter les anomalies électromagnétiques sous terre. Dans le cadre de leur étude, les chercheurs ont étudié près de 100 sites sur le massif du volcan.

Découverte de deux chambres

Leurs calculs ont montré que 15% de la chambre haute est maintenant occupée par de la roche en fusion alors que des études ont suggéré qu'une zone doit être à 40% pour que le volcan entre en éruption.

Ils ont découvert une chambre magmatique à 15 kilomètres de profondeur et une autre à 8 kilomètres. Les chambres font partie d’un système plus vaste qui pourrait également appartenir au volcan Paektu par convection mantellique.

«Compte tenu des fractions de fonte importantes et tremblements de terre actifs qui se produisent autour des réservoirs de magma, le volcan Weishan est probablement à un stade actif avec une recharge de magma», déclarent les scientifiques dont l'étude a été publiée dans GeoScienceWorld. «Par conséquent, il a besoin d'une surveillance plus active pour mieux prévoir ses futures éruptions potentielles.»

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
cendres volcaniques, champ volcanique, volcanologue, supervolcan, volcan, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook