Sci-tech
URL courte
5867
S'abonner

Une nouvelle étude révèle qu’un antioxydant comme le caroténoïde astaxanthine est capable de faire baisser la pression artérielle chez les diabétiques et d’améliorer le métabolisme du glucose en réduisant le taux de glycémie, mais aussi de contribuer à une peau jeune et saine et même à empêcher la croissance des cellules cancéreuses.

Pour aider notre corps, les chercheurs sont unanimes à relever depuis longtemps l’importance d’une alimentation riche en fruits et légumes qui sont les sources les plus abondantes d’antioxydants. De nombreux composés présents dans les aliments d'origine végétale ont des propriétés antioxydantes, par exemple les vitamines, les minéraux, les pigments végétaux comme les flavonoïdes, ainsi que les caroténoïdes, cette famille de pigments qui donne aux fruits et légumes des teintes jaune vif, rouge ou orange.

L’un des caroténoïdes s’est récemment retrouvé au centre d’une étude de scientifiques iraniens, indique le site Food.news. Il s’agit de l'astaxanthine, que l'on trouve surtout dans les poissons et crustacés. Dans leur recherche, publiée dans l’Asia Pacific Journal of Clinical Nutrition, ils ont conclu que la supplémentation en astaxanthine réduisait la pression artérielle chez les diabétiques et améliorait le métabolisme du glucose, ce qui permettait de faire baisser le taux de glycémie.

Au cours de leur étude qui a duré deux mois avec la participation de 44 personnes atteintes de diabète de type 2, il s’est révélé que les volontaires qui recevaient de l'astaxanthine avaient enregistré une certaine réduction de la quantité de graisse corporelle et du taux de cholestérol, ainsi qu’une baisse de la pression artérielle systolique.

Cancer et Alzheimer

Les chercheurs soulignent que l'astaxanthine possède de puissantes propriétés non seulement antioxydantes, mais également antifatigue et anti-inflammatoires. Ils en citent également les principales sources, qui sont le saumon, la truite, les crevettes, le crabe, les écrevisses et le homard. Dans les suppléments, elle provient essentiellement de levures ou d'algues, précise le site.

L’étude relève également ses principaux avantages, notamment sa capacité à prévenir les maladies cardiovasculaires en diminuant le cholestérol et améliorant la circulation sanguine, à réduire les symptômes du diabète, à stimuler la réponse immunitaire, à contribuer à une peau jeune et saine et même à empêcher la croissance des cellules cancéreuses et à faire baisser le risque de développer la maladie d'Alzheimer.

Les antioxydants sont des composés naturels qui aident avant tout à renforcer l’immunité et la résistance aux maladies, mais aussi à garder une peau jeune et saine et à prévenir les signes d’un vieillissement prématuré. Ils le font en «piégeant» les radicaux libres et en les éliminant avant qu'ils ne puissent endommager les cellules saines. Cependant, la production d’antioxydants par le corps n’est pas totalement efficace et, qui plus est, diminue avec l’âge.

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
«Deuxième vague» de coronavirus: réalité ou psychose?
Tags:
maladie d'Alzheimer, cancer, étude, antioxydant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook