Sci-tech
URL courte
2120
S'abonner

Plusieurs espèces de poissons des profondeurs océaniques dont la peau absorbe 99,9% de la lumière qu’elle reçoit ont été mises au jour par des biologistes.

Une équipe de biologistes marins a découvert 16 espèces de poissons à la peau ultra-noire, dont certaines absorbent jusqu’à 99.956% de la lumière environnante, selon une étude publiée dans la revue Current Biology.

Nommés Vantafish par les chercheurs en référence au matériau Vantablack qui absorbe presque toute la lumière qu’il reçoit, ces poissons des profondeurs océaniques représentent «le premier cas observé de couleur noire vraiment utilisée comme camouflage», explique le biologiste de l’université Duke Alexander Davis.

Bien que les photons du Soleil ne pénètrent pas à plus de 200 mètres de profondeur, la lumière biologique émise par de nombreuses espèces luminescentes brise l’obscurité. C’est pour échapper à cette lumière que les poissons en question se camouflent avec une peau ultra-noire.

Un mécanisme sophistiqué

Selon les auteurs de la découverte, la peau de ces animaux est remplie d’une couche d’organites appelés mélanosomes, eux-mêmes chargés de mélanine et ainsi capables d’absorber la plupart des photons immédiatement.

Ce qui n’est pas absorbé se disperse latéralement dans les couches, puis est assimilé par les pigments voisins. Il s’agit donc d’un système de camouflage très efficace qui ne nécessite pas beaucoup de ressources biologiques et qui peut être utilisé pour se cacher des chasseurs aussi bien que des proies.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
camouflage, poisson, océan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook