Sci-tech
URL courte
552
S'abonner

La chauve-souris étant l’un des animaux pouvant être à l’origine du Covid-19, des chercheurs russes comptent examiner cette espèce en Sibérie. Des travaux ont déjà débuté.

D'origine animale, le nouveau coronavirus, découvert en Chine en décembre dernier, aurait été transmis à l’Homme par une chauve-souris. Afin d’identifier des coronavirus, des chercheurs russes envisagent d’examiner des génomes des chauves-souris en Sibérie, a déclaré à Sputnik Alexandre Сhestopalov, chef du département de modélisation expérimentale et de pathogenèse des maladies infectieuses du Centre fédéral de recherche pour la médecine fondamentale et translationnelle.

«Les chauves-souris sont l'un de ces supports qui auraient transmis le coronavirus à la population humaine. Nous avons de nombreuses espèces de chauves-souris, les mêmes qu’en Chine. Alors, il est intéressant d'évaluer si nous avons un virus», a-t-il expliqué.

Les premiers résultats cet hiver

Selon lui, le fait que le nouveau coronavirus ait été transmis à l’Homme en Chine, en raison du grand nombre de personnes dans le pays ainsi que de l’importante population de chauves-souris sur son territoire, n’exclut pas la possibilité que ces animaux puissent eux aussi héberger en Russie le coronavirus.

Les chercheurs, qui ont déjà entamé des travaux, comptent avoir de premiers résultats cet hiver. Dans le cadre de cette étude, qui a déjà reçu un financement pour deux ans, le matériel biologique de chauves-souris sera collecté dans différents endroits en Sibérie, de la région d'Omsk à la Bouriatie.

Bien que la chaîne exacte de transmission du nouveau coronavirus à l’Homme ne soit toujours pas parfaitement identifiée pour le moment, les chauves-souris et les pangolins sont pointés du doigt quant à son origine.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un maire français frappé au visage et attaqué avec un feu d’artifice
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
Sibérie, Covid-19, chauve-souris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook