Sci-tech
URL courte
1243
S'abonner

La sonde Tianwen-1, lancée par la Chine à destination de Mars, a envoyé une photo commune de la Terre et de la Lune prise à 1,2 million de kilomètres de notre planète.

Une «photo de famille» de la Terre et de son satellite artificiel faite à 1,2 million de kilomètres de distance est parvenue aux astronomes chinois grâce à la sonde Tianwen-1 (Question au ciel-1) qui se dirige vers Mars depuis le 23 juillet, a annoncé l’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA).

​La sonde, qui est partie vers la planète rouge depuis la base de lancement de Wenchang, sur l’île de Hainan, a pris cette photo en noir et blanc de la Terre et de la Lune le 27 juillet au moyen de son capteur optique.

À présent, l’engin de cinq tonnes a déjà parcouru une distance de plus de 1,5 million de kilomètres de la Terre et atteint sa trajectoire de transfert interplanétaire. Tous ses équipements de contrôle et de transfert de données fonctionnent bien, selon l’agence spatiale chinoise.

Mission Tianwen-1

La Chine a annoncé en avril que sa première mission d’exploration de Mars serait baptisée Tianwen-1. Tianwen est une œuvre du grand poète chinois Qu Yuan, dans laquelle il soulève plusieurs questions sur le ciel, les phénomènes naturels et les mythes.

Selon les prévisions des scientifiques chinois, si tout se déroule comme prévu, la sonde composée d’un orbiteur, d’un atterrisseur et d’une astromobile mettra sept mois pour parcourir 400 millions de kilomètres avant d’être capturée par le champ gravitationnel de Mars.

Après l’atterrissage du rover programmé pour mai 2021, la sonde devrait transmettre des données sur l’atmosphère, le champ magnétique et les caractéristiques géologiques de Mars sur Terre, selon la CNSA.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
photo, sonde spatiale, Lune, Terre, Mars, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook