Sci-tech
URL courte
193041
S'abonner

La société américaine Otto Aviation a officiellement présenté son nouvel aéronef, le Celera 500L, qui a une forme atypique et ressemble à un dirigeable. L’avion avait attiré l’attention du public après qu’un site consacré aux informations militaires a annoncé que les essais du Celera 500L se déroulaient en secret sur un polygone fermé.

Un avion arrondi et sans hublots, le Celera 500L, qui ressemble à une balle de fusil ou à un dirigeable, a été présenté par son constructeur, la société américaine Otto Aviation, sur son site Internet.

Selon la société basée en Californie du Sud, un prototype du Celera 500L a effectué 31 essais réussis et démontré l’efficacité aérodynamique du modèle avant le succès du premier vol d’essai officiel survenu le 26 août.

​Capable de transporter six passagers, le Celera est aussi rapide que n’importe quel avion d’affaires, mais consomme huit fois moins de carburant et a une autonomie de vol deux fois plus importante, affirme l’avionneur. Il pourra effectuer des vols sans escale sur une distance de 8.300 kilomètres ce qui lui permet d’atteindre n’importe quelle ville des États-Unis. Sa vitesse de croisière est d’environ 740 km/h, précise Otto Aviation.

Un profil aérodynamique innovant

La société explique les performances de l’avion par le fait que sa forme arrondie favorise l’écoulement laminaire du flux d’air le long de l’appareil, réduisant les frottements.

«La conception du fuselage du Celera tire profit d’un rapport longueur/largeur optimal pour maximiser l’écoulement laminaire. Ces avantages ne sont pas adaptés au transport par avion à réaction de grande taille», selon le site officiel de l’appareil.

Des formes laminaires sont également utilisées pour les ailes et la partie arrière.

«La réduction des émissions de carbone du Celera 500L dépasse de plus de 30% les normes d'émissions prévues par la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis et l’Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) pour les avions entrant en service en 2031 ou plus tard», ajoute la société.

Bien que l'avion dévoilé cette semaine ne dispose pas de hublots, la version passager aurait des fenêtres qui n'affecteront pas l’écoulement laminaire, car elles seront situées au niveau de la surface de l'avion et auront les mêmes contours que la forme extérieure du fuselage, relate la chaîne de télévision CNN se référant au constructeur.

Un avion futuriste créé en secret

L’avion énigmatique en forme de balle de fusil a été repéré pour la première fois à l'aéroport logistique de Sud Californie, non loin de Victorville, en avril 2017.

Sa forme inhabituelle a fait sensation sur les réseaux sociaux, notamment après que le site The War Zone a affirmé que les travaux de conception et les essais du nouvel avion se déroulaient en secret sur un terrain d'entraînement fermé.

En juin 2019, le magazine The Drive a déclaré que l’avion commercial Celera 500L se préparait aux essais en vol, ajoutant que l’appareil passait des tests de roulage à grande vitesse à l’aéroport de Victorville.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
dirigeables, avions, avions civils, États-Unis, Californie, Celera 500L (avion)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook