Sci-tech
URL courte
Par
1123
S'abonner

En 2018, des scientifiques avaient détecté ce qui ressemblait à un lac salé sous la surface glaciaire du sud de Mars. De nouvelles recherches ont étayé ces preuves et ont révélé un certain nombre de petits «étangs» salés à proximité, augmentant ainsi la possibilité de la présence de vie sur la planète rouge.

Des chercheurs italiens de l'Université de Rome III avaient annoncé la découverte d'un lac d'eau salée sous le pôle sud de Mars en 2018. Deux ans plus tard, ces mêmes chercheurs ont confirmé leurs résultats dans une nouvelle étude et ont même affirmé avoir découvert plusieurs autres plans d’eau.

Ils ont à ce titre utilisé l'appareil MARSIS de la sonde européenne Mars Express, en orbite autour de la planète rouge depuis fin 2003. Ce radar a couvert une plus grande zone de la surface martienne et a recueilli des données supplémentaires leur permettant de «confirmer la nature liquide du lac précédemment observé», révèle un communiqué.

«La présence d'un lac sous-glaciaire pourrait avoir des conséquences importantes pour l'astrobiologie et la présence de niches habitables sur Mars», ajoute le communiqué.

D’autres réserves d’eau

L'étude, publiée lundi dans la revue Nature Astronomy, a également dévoilé la détection de «plusieurs autres petites parcelles d'eau». Ces étangs, que l'étude décrit comme «des bassins d'eau inégaux ou des zones humides de plus petite étendue», ont des tailles différentes et sont séparés du lac principal par de la terre sèche.

La découverte donne une meilleure idée du climat de Mars et de sa composition chimique. Par exemple, le fait que le lacs et les étangs environnants soient encore liquides suggère qu'ils sont «hypersalins», selon l'étude, ce qui signifie qu'ils contiennent beaucoup de sel. Cela empêche l'eau de geler malgré l'environnement froid.

S'il y a de la vie dans ces eaux elle pourrait prendre différentes formes: les scientifiques ont émis l'hypothèse qu'il pourrait y avoir des anaérobies, de minuscules organismes qui n'ont pas besoin d'oxygène, ou des extrémophiles qui peuvent survivre dans un froid ou une chaleur extrême.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
découverte, Mars, surface
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook