Sci-tech
URL courte
Par
9939
S'abonner

Une nouvelle étude publiée dans la revue Scientific Reports affirme avoir montré pour la première fois qu'il était possible d'établir des relations avec un chat en utilisant la technique du plissement des yeux, jusqu’à «démarrer une sorte de conversation» avec le petit félin.

Des scientifiques britanniques affirment avoir découvert le message que passe un chat qui est en train de vous regarder en clignant lentement des yeux. Les résultats de la recherche menée par des scientifiques des universités du Sussex et de Portsmouth sont décrits dans la revue Scientific Reports. Il s’avère que, comme pour la communication humaine, le secret réside dans le sourire. Mais au lieu de montrer les dents, comme le font les humains, les chats plissent les yeux. À ce moment précis, ils ne sont pas en train de somnoler, mais expriment leur plaisir et montrent leur affection.

«C'est formidable de pouvoir montrer que les chats et les humains peuvent communiquer. C'est quelque chose que de nombreux propriétaires de chats soupçonnaient, il était donc intéressant d’en trouver des preuves», a déclaré la professeure Karen McComb, responsable de l'étude, dans un communiqué de presse universitaire.

Les scientifiques ont réalisé deux expériences. Dans la première, 21 chats de 14 ménages plissaient et clignaient lentement des yeux en réponse à des actions similaires de leur propriétaire. Des caméras ont enregistré les visages des propriétaires et des animaux, et les résultats ont été comparés à la façon dont les chats clignent des yeux sans intervention humaine.

Dans la deuxième expérience, 24 chats de huit ménages n'interagissaient plus avec leurs propriétaires, mais avec un chercheur. Il s'est avéré que les chats étaient beaucoup plus disposés à s'approcher de la main tendue par le scientifique après que ce dernier a lentement cligné des yeux plusieurs fois par rapport à une expression neutre du visage.

Selon les scientifiques, le plissement et le clignotement des yeux chez les chats sont équivalents à un sourire sincère chez l'Homme.

«Démarrer une sorte de conversation»

Cette recherche est la première à étudier expérimentalement le rôle du clignotement lent dans la communication entre le chat et l’humain, affirment les scientifiques.

«Et c'est quelque chose que vous pouvez essayer avec votre propre chat chez vous ou avec des chats rencontrés dans la rue. C'est un excellent moyen de renforcer le lien avec les chats. Essayez de plisser les yeux en les regardant, comme vous le feriez dans un sourire détendu, puis fermez les yeux pour quelques secondes. Vous constaterez qu'ils réagissent de la même manière et vous pouvez démarrer une sorte de conversation», a souligné le communiqué.

En outre, en analysant l'expression faciale du chat, il sera possible de juger de l'état ou du bien-être de l’animal.

«Nos résultats pourraient être utilisés pour évaluer le bien-être des chats dans différentes conditions, notamment dans les cabinets vétérinaires et les refuges», a indiqué pour sa part Tasmin Humphrey, doctorante à l'École de psychologie de l'université du Sussex.

Les raisons pour lesquelles les chats se comportent de cette manière ne sont pas connues. Ils ont peut-être appris ce clignotement lent parce que les humains le perçoivent comme positif ou peut-être est-ce un moyen d'interrompre un regard direct évalué dans la nature comme menaçant. Dans tous les cas, les chercheurs concluent qu’il n’est pas facile d'étudier le comportement du chat et que ces résultats fournissent un aperçu rare du monde de la communication entre le chat et l’humain.

Lire aussi:

Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Des policiers déjouent in extremis une embuscade qui leur a été tendue à Grenoble
«Pas que ça à faire»: un policier traîné sur plusieurs mètres par un automobiliste à Agen
Tags:
chercheurs, yeux, étude, chats
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook