Sci-tech
URL courte
Par
8836178
S'abonner

Sur fond d'évolution rapide des conditions climatiques vers le réchauffement de la planète et suite aux analyses des données des 20 dernières années, des scientifiques ont constaté que la moitié du biome sur Terre pourrait être touché par les températures élevées.

Des scientifiques américains et néo-zélandais ont mené une étude conjointe qui a montré que la Terre était arrivée à un niveau où les plantes commenceront à perdre leur capacité photosynthétique, la réaction chimique la plus importante, indique une étude publiée dans la revue Science Advances.

Les chercheurs ont étudié les données des 20 dernières années à partir des instruments de mesure dans chaque grand biome à travers le monde. Cela a permis de fixer le niveau critique de température au-delà duquel la capacité des plantes à absorber le carbone atmosphérique est réduite et l’émission accélérée. Pour la photosynthèse, il existe une limite de température au-delà de laquelle son efficacité est fortement réduite. Le dépassement de ce seuil signifie que la Terre atteindra une température critique.

D’après l’étude, la biosphère absorbe aujourd’hui plus de dioxyde de carbone qu'elle n’en libère, le monde végétal absorbe moins intensément l'excès de carbone émis suite à des activités humaines.

Les 20 prochaines années

«La capacité de la Terre à absorber près d'un tiers des émissions de carbone de l'Homme à travers les plantes sera réduite de moitié au cours des 20 prochaines années», ont conclu les chercheurs.

À ce jour, les scientifiques notent que le pic de température n'a touché que 10% de la biosphère. Mais en raison de l'évolution rapide des conditions climatiques vers le réchauffement de la planète et du taux actuel d'émissions, cette température critique peut toucher jusqu'à la moitié du biome sur la planète. Et les forêts tropicales riches en carbone en Amazonie et en Asie du Sud-Est ainsi que la taïga de la Russie et du Canada seront touchées les premières.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Tags:
réchauffement climatique, espace, planète, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook