Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Meurtre d'un Malien à Saint-Pétersbourg: le parquet retient la thèse du crime crapuleux

    Société
    URL courte
    0 0 10
    SAINT-PETERSBOURG, 6 février - RIA Novosti. Le parquet de Saint-Pétersbourg qui enquête sur le meurtre d'un ressortissant malien dimanche retient la thèse du crime crapuleux, a déclaré lundi l'assistante en chef du procureur de la ville, Elena Ordynskaïa.

    "Nous pouvons affirmer avec certitude qu'il n'y a aucun motif ethnique. Le meurtrier présumé a été appréhendé. Son arrestation est envisagée", a-t-elle précisé.

    Selon l'enquête, Mamoutou Dembélé, de nationalité malienne, qui était en état d'ébriété a interpellé dans la rue un jeune homme pour lui extorquer de l'argent ou des boissons alcoolisées. Le jeune homme était aussi en état d'ébriété. Dans la bagarre qui s'est ensuivie, le Malien a été frappé de quatre coups de couteau, alors que le meurtrier présumé a pris la fuite.

    "Le témoignage d'un habitant de Saint-Pétersbourg, 17 ans, qui avait assisté à la bagarre a permis d'arrêter le suspect plusieurs heures après les faits", a raconté Elena Ordynskaïa.

    Retrouvé en pleine rue dans la nuit de samedi à dimanche, Mamoutout Dembélé est décédé avant d'arriver à l'hôpital.

    Il y a quelques années, le Malien a terminé ses études de médecine. Il n'avait à Saint-Pétersbourg ni autorisation de séjour, ni lieu de résidence, ni emploi.

    Lire aussi:

    Attentat dans un hôtel au Mali: au moins 4 morts, un Français porté disparu
    Un groupe affilié à Al-Qaïda revendique l'attaque au Mali
    Deux morts dont une Française dans l'attaque d'un hôtel au Mali
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik