Ecoutez Radio Sputnik
Société

Tadjikistan: les Témoins de Jéhovah dans le collimateur du comité pour la religion

Société
URL courte
02000
DOUCHANBE, 13 juillet - RIA Novosti. Plusieurs organisations religieuses islamiques et non islamiques, dont les Témoins de Jéhovah, ne respectent pas la "Loi sur la religion" et outrepassent le cadre de leurs statuts, a déclaré jeudi le président du Comité tadjik pour la religion Mourodoullo Davlatov.

"Les Témoins de Jéhovah cherchent à imposer leurs idées aux représentants d'autres confessions, ce qui suscite l'indignation de la population. De nombreuses personnes se plaignent de cette organisation au Comité", a indiqué M.Davlatov avant d'ajouter que le Comité avait pris les activités des Témoins de Jéhovah sous son contrôle.

Le comité critique la législation nationale en matière de relations religieuses. "Cela concerne en tout premier lieu les organisations non islamiques", de l'avis du responsable.

Certaines organisations caritatives internationales, notamment "Ufuk", fondée par des Turcs, ont des activités religieuses au Tadjikistan, en violation de leurs statuts. "Selon ses statuts, cette organisation ne peut exercer d'activités religieuses, mais elle fonde des maisons de prière. Nous avons mené plusieurs discussions avec les responsables" d'Ufuk, a indiqué M.Davlatov.

Outre 243 mosquées officielles et plus de 3.000 mosquées du vendredi, la république compte toujours des mosquées clandestines. Huit mosquées clandestines ont été recensées par les autorités et les documents concernant cinq autres mosquées ont été soumis à l'examen du Comité.

A l'heure actuelle, 85 organisations non islamiques fonctionnent au Tadjikistan.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik