Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La vodka va perdre son titre de boisson nationale russe

    Société
    URL courte
    0 301

    D'après les pronostics de la société d'études spécialisées Euromonitor (Grande-Bretagne) d'ici cinq ans les ventes de vodka diminueront d'un quart alors que celles de vin augmenteront de plus de trois fois.

    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. La vodka bon marché abandonne progressivement son titre de boisson nationale russe, annonce le quotidien Vedomosti. D'après les pronostics de la société d'études spécialisées Euromonitor (Grande-Bretagne) d'ici cinq ans les ventes de vodka diminueront d'un quart alors que celles de vin augmenteront de plus de trois fois.

    Euromonitor a dressé le bilan de l'activité sur le marché russe de l'alcool en 2006. En Russie les ventes de vin et de vodka ont reculé. Celles de vin ont connu une baisse de 7,5%, tombant à 102,5 millions de décalitres (en valeur monétaire elles ont progressé de 2,2% pour atteindre 7,4 milliards de dollars). Les ventes de vodka ont reculé de 3,9% jusqu'à 175,6 millions de dal (en valeur monétaire la progression a été de 3,9% pour atteindre le chiffre de 11,3 milliards de dollars).

    Les ventes de vodka en Russie sont en baisse depuis plusieurs années: selon Euromonitor elles ont fléchi de 15% environ depuis 2000. La société prévoit que les ventes de la boisson nationale russe diminueront annuellement de 3,9-4,9% et qu'en 2011 elles seront de l'ordre de 140,5 millions de dal (20% de moins).

    En ce qui concerne les autres boissons, en 2006 les ventes de bière ont progressé de 10,4% pour se chiffrer à 968 millions de dal (en valeur monétaire elles ont accusé une hausse de 22% et ont atteint 16,4 milliards de dollars). Les ventes de cocktails faiblement alcoolisés ont progressé de 17% passant à 54,7 millions de dal (de 33,8% pour atteindre 1,8 milliard de dollars en valeur monétaire). D'après Euromonitor, d'ici à 2011, le marché de la bière progressera de 24,3% jusqu'à 1,2 milliard de dal (de 62,6% jusqu'à 26,7 milliards de dollars en valeur monétaire). Celui des cocktails connaîtra une hausse de 30% pour atteindre 71 millions de dal (de 72% jusqu'à 3,1 milliards de dollars en valeur monétaire). Camille Butler, directeur d'études pour l'Europe orientale d'Euromonitor, explique cette progression rapide par le fait que le nombre de consommateurs réguliers de cocktails dans la région est encore peu important et que les sociétés commencent seulement à former une demande au moyen de campagnes publicitaires. Les ventes de vin se sont accrues de 38% pour atteindre 141,3 millions de dal (une hausse de 75% jusqu'à 13 milliards de dollars en valeur monétaire).

    Les acteurs du marché de la vodka envisagent de compenser la baisse des ventes en assurant la promotion de vodkas plus chères. Selon les mêmes études, en valeur monétaire le marché de la vodka ne connaîtra pas de changements substantiels: 11,9 milliards de dollars en 2007, 11,4 milliards en 2011.

    Lire aussi:

    Et si Salvador Dali avait des enfants? Son corps exhumé à la demande d’une voyante
    L'état-major de l'Otan à Moscou: le rêve doré du dalaï-lama
    USA: des Chinois ne veulent pas du Dalaï-lama à leur remise de diplômes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik