Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La Russie a besoin d'un renouveau spirituel (métropolite Cyrille)

    Société
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 5 mars - RIA Novosti. Une réforme spirituelle est nécessaire en Russie, a déclaré le métropolite Cyrille lors du 11e concile mondial du peuple russe qui s'est ouvert lundi à Moscou.

    Président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, le métropolite Cyrille de Smolensk et de Kaliningrad a rappelé que ce concile était consacré au thème de la richesse et de la pauvreté.

    Selon lui, seules des réformes axées sur les changements spirituels et matériels sont en mesure de régler les problèmes sociaux et économiques en Russie.

    "Environ 20% de la population du pays vivent au-dessous du seuil de pauvreté. En même temps, les revenus des plus riches sont 15 fois supérieurs à ceux des plus pauvres. Cet écart est de 4 à 1 en Suède, de 7 à 1 dans l'ensemble de l'Union européenne et de 9 à 1 aux Etats-Unis", a constaté le métropolite Cyrille.

    Selon lui, si des changements positifs ne surviennent pas dans un avenir rapproché, la population russe finira par se révolter.

    "Nous ne devons pas commettre à nouveau la même erreur. C'était précisément la disproportion sociale qui a permis d'attiser les animosités au début du XXe siècle. Nous qui avons connu cette tragédie, comment pouvons-nous fermer les yeux sur le précipice qui sépare les riches et les pauvres?", a-t-il demandé.

    Dans ce contexte, estime le métropolite Cyrille, il est indispensable de procéder à la modernisation spirituelle du pays.

    Il considère que le renouveau de la Russie n'aura lieu que "si nous puisons notre inspiration dans nos traditions nationales".

    "A cet effet, nous devons savoir défendre nos valeurs spirituelles. La Russie ne doit pas avoir honte de sa physionomie nationale. Pour assurer notre développement, nous devons allier le progrès scientifique et technique avec une modernisation équilibrée, capable de préserver la nature", a souligné le métropolite.

    Le 11e concile mondial du peuple russe réunit M. Guéorgui Poltavtchenko, représentant plénipotentiaire du Président de la Fédération de Russie dans la Région fédérale centrale; Mme Lioubov Sliska, vice-présidente de la Douma; M. Vladimir Iakounine, président du conseil patronal de la Fondation Saint-André et président des Chemins de fer russes; M. Alexandre Sokolov, ministre russe de la Culture et de l'Information; M. Valeri Ganitchev, président du Conseil des écrivains russes, le mufti Talgat Tadjouddine, chef de la Direction spirituelle centrale des musulmans de Russie; M. Adolphe Chaïevitch, grand rabbin de Russie (Congrès des organisations et associations religieuses juives de Russie); le métropolite Corneille, supérieur de l'Eglise vieille-orthodoxe russe, et d'autres personnalités politiques et religieuses éminentes, ainsi que des hommes d'affaires, des chercheurs, des pédagogues et des leaders de mouvements sociaux. Les travaux du concile se poursuivront jusqu'au 7 mars.

    Lire aussi:

    Une mosaïque russe pour la plus grande église orthodoxe des Balkans
    Le cyrillique, on le parle où? Demandez au Times…
    Sergueï Choïgou: le 9 mai, date symbolique pour le peuple russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik