Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Trois quarts des Russes sympathisent avec les Chinois (sondage)

    Société
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti. Près de trois quarts des Russes se déclarent favorables au développement des relations russo-chinoises, selon un sondage réalisé par le centre Vtsiom.

    76% des Russes se réjouissent des relations entre les peuples russe et chinois, et 14% les voient d'un �il négatif. Seulement 10% des interrogés considèrent ces rapports comme froids, et 4% comme tendus ou hostiles. Le nombre de ceux qui les considèrent comme amicales est passé de 15% à 19% au cours des deux dernières années.

    Les relations entre les Etats sont vues d'un �il moins optimiste: 66% d'avis positifs contre 25% d'avis négatifs. Seulement 4% des interrogés considèrent la Chine comme un pays ennemi, et 21% comme un concurrent de la Russie sur l'arène internationale. Beaucoup plus nombreux sont ceux qui perçoivent la Chine comme un partenaire stratégique (36%), un allié ou un Etat amical (27%). Au cours des deux dernières années, les avis positifs se sont multipliés en passant de 58% à 66%.

    Dans la coopération économique, presque la moitié des interrogés (45%) notent un déséquilibre en faveur de la Chine. Seulement 6% des interrogés entrevoient plus d'avantages pour la Russie, et 35% estiment que les deux parties profitent de leur coopération de manière égale.

    Au XXIe siècle, selon la moitié des interrogés (52%), les relations russo-chinoises connaîtront un développement plutôt positif. D'autres estiment que la Chine sera un voisin redoutable, un rival (20%) et même un ennemi (4%). Depuis deux ans, la part des prévisions optimistes est passée de 22% à 28%, et celle des prévisions pessimistes de 25% à 20%.

    Les principaux partenaires asiatiques de la Russie seront le Japon (26%), la Chine (21%) et l'Inde (16%), et seulement 1% à 3% attribuent ce rôle à l'Indonésie, au Vietnam, à la Corée du Nord ou à la Corée du Sud. Les habitants de l'Extrême-Orient privilégient la Chine; les Sibériens optent pour la coopération avec l'Inde, la Chine et le Japon; les habitants des régions du Centre évoquent la Chine et le Japon; et ceux des autres régions (Sud, Nord-Ouest, Oural et Volga) misent sur le Japon.

    Réalisé les 7 et 8 avril dernier dans 153 localités de 46 régions russes, le sondage couvre 1.600 personnes, la marge d'erreur ne dépassant pas 3,4%.

    Lire aussi:

    Pourquoi l'aviation russe «encercle» le Japon
    La flotte US du Pacifique prête à réaliser une frappe nucléaire contre la Chine
    La Corée du Nord plus agressive en cas de tensions USA-Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik