Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Climat: la Russie a réduit d'un tiers ses émissions de gaz à effet de serre en 14 ans

    Société
    URL courte
    0 0 01

    La Russie a baissé de pratiquement un tiers le volume de ses émissions de gaz à effet de serre en 14 ans, a déclaré l'ambassadeur russe à l'ONU, Vitali Tchourkine, lors d'une session du Conseil de sécurité des Nations unies mardi à New York.

    NEW YORK, 18 avril - RIA Novosti. La Russie a baissé de pratiquement un tiers le volume de ses émissions de gaz à effet de serre en 14 ans, a déclaré l'ambassadeur russe à l'ONU, Vitali Tchourkine, lors d'une session du Conseil de sécurité des Nations unies mardi à New York.

    M. Tchourkine a notamment cité le quatrième rapport national que la Russie avait présenté en 2006 au secrétariat de la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Ce rapport précise que les émissions de gaz à effet de serre ont reculé de 29,9% en 2004 par rapport au niveau de 1990.

    "Cette réduction des émissions a largement contribué à atténuer la charge anthropogène sur le système climatique de la planète en permettant de compenser nettement l'accroissement des émissions de gaz à effet de serre dans les pays industrialisés au cours de cette période", a constaté le diplomate.

    Selon lui, la Russie remplira les engagements quantitatifs qu'elle avait pris dans le cadre du protocole de Kyoto d'ici 2012.

    "C'est la décision russe de ratifier protocole de Kyoto qui a permis de faire entrer en vigueur ce document important", a constaté M. Tchourkine.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU dont la compétence s'étend aux menaces qui pèsent sur la sécurité mondiale et régionale s'est pour la première fois penché mardi dernier sur le problème des changements climatiques.

    Lire aussi:

    À New York, les causes de la mort de Tchourkine ne seront pas révélées
    L’Ukraine bloque l'hommage de l'Onu à Tchourkine, Zakharova s'insurge
    Pourquoi le diplomate russe Vitali Tchourkine restera dans les mémoires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik