Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Les ONG veulent une rue Khodorkovski à Tchita

    Société
    URL courte
    Procès Khodorkovski-Lebedev (213)
    0 0 0
    NOVOSSIBIRSK (Russie), 28 avril - RIA Novosti. Les militants des droits de l'homme ont proposé samedi à la mairie de Tchita, en Sibérie orientale, de baptiser une des rues de la ville du nom de Mikhaïl Khodorkovski, ex-patron de la compagnie pétrolière Ioukos qui purge une peine de 8 ans de prison dans la région.

    "Une commission spéciale doit examiner notre demande pendant un mois avant d'annoncer ses conclusions", a précisé la responsable d'une ONG locale, Maria Savateïeva. "Conformément à la législation en vigueur à Tchita, c'est le maire de la ville Anatoli Mikhalev qui tranchera sur la base des conclusions avancées par la commission", a-t-elle précisé.

    "Nous estimons que Mikhaïl Khodorkovski est une personnalité extraordinaire. Notre ville de province n'a pas accueilli beaucoup de personnalités ayant une si grande résonance publique", a estimé la responsable de l'ONG.

    Les militants des droits de l'homme proposent de donner le nom de Mikhaïl Khodorkovski à la rue Ingodinskaïa où se trouve la maison d'arrêt de Tchita qui abrite l'ex-patron de Ioukos depuis décembre 2006. Pour que cette proposition soit appuyée par la mairie, il faut également l'accord des habitants de cette rue, a précisé Mme Savateïeva.

    Mikhaïl Khodorkovski, ex-patron de la compagnie pétrolière russe Ioukos, a été condamné à huit ans de prison pour escroquerie et évasion fiscale. Il purgeait sa peine dans une prison de Krasnokamensk, dans la région de Tchita, avant d'être transféré, à la mi-décembre dernier, à Tchita dans le cadre d'une nouvelle instruction ouverte contre lui par le Parquet général.

    Dossier:
    Procès Khodorkovski-Lebedev (213)

    Lire aussi:

    En Sibérie, une refugiée syrienne brille en langue russe aux examens d’État
    Le tribunal de Bruxelles lève le gel des actifs russes en Belgique, dont ceux de Sputnik
    Ioukos: les ex-actionnaires renoncent aux actifs russes, la justice russe confirme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik