Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Estonie: chute du nombre de touristes russes après le déplacement du Soldat de bronze

    Société
    URL courte
    0 0 0
    TALLINN, 31 octobre - RIA Novosti. Le nombre de touristes russes en Estonie s'est considérablement réduit après les troubles qui ont eu lieu à Tallinn et dans d'autres villes du pays à la suite du déplacement en avril dernier du Soldat de bronze et des restes de combattants soviétiques, écrit mercredi le journal estonien Eesti Paevaleht.

    Le journal se réfère aux données d'un sondage effectué par la compagnie Postium, selon lequel environ 300.000 Russes se sont rendus en Estonie durant les trois mois d'été 2006 et seulement 231.000 pendant la même période cette année. Le nombre de touristes finlandais, lituaniens et suédois s'est également réduit.

    La diminution du nombre de touristes russes a particulièrement touché l'hôtel Radisson SAS de Tallinn. Selon le directeur de l'hôtel, Kersti Vaino, des groupes entiers de Russes ont refusé de se rendre en Estonie.

    Seulement la moitié des places ont été vendues pour les festivités du Nouvel An traditionnellement organisées à l'hôtel pour de riches Russes, alors qu'il n'y avait déjà plus de places disponibles en novembre de l'année dernière.

    Selon les statistiques, 1,2 million de Finlandais, 352.000 Lettons, 174.000 Norvégiens, 152.000 Lituaniens et 107.000 Britanniques se sont rendus en Estonie en 2007.

    Dans la nuit du 27 avril dernier, les autorités estoniennes avaient démantelé le monument au Soldat libérateur et entamé des fouilles à l'emplacement des tombes de soldats soviétiques sur la colline Tonismagi, au centre de la capitale. Le 30 avril, le Soldat de bronze avait été déplacé au cimetière militaire de Tallinn.

    Cette décision du gouvernement estonien avait provoqué des troubles dans le pays du 26 au 28 avril. Après Tallinn, ils avaient également eu lieu dans certaines villes du Nord-Est du pays où vivent, pour l'essentiel, des russophones. Au cours d'affrontements avec la police, plus de mille personnes avaient été arrêtées et des dizaines d'autres blessées. Un citoyen russe, Dmitri Ganine, avait été tué au cours de ces événements.

    Lire aussi:

    Pas de menace russe pour l’Estonie, estime le Président finlandais
    Moscou sur le refus d’accréditer Rossiya Segodnya: «C’est de la discrimination»
    La Russie expulse deux diplomates estoniens en réponse aux actions de Tallinn
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik