Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Droits de l'homme: les positions du judaïsme proches de celles de l'Eglise orthodoxe russe (FEOR)

    Société
    URL courte
    0 10
    MOSCOU, 27 juin - RIA Novosti. La vision des droits de l'homme par la Fédération des communautés juives de Russie (FEOR) se distingue peu de la position de l'Eglise orthodoxe russe sur cette question, a déclaré vendredi à RIA Novosti le chef du département des Relations publiques de la FEOR Boroukh Gorine.

    M. Gorine a fait cette déclaration en commentant le document intitulé "Enseignements de l'Eglise orthodoxe russe sur la dignité, la liberté et les droits de l'homme", adopté récemment à Moscou par le Concile épiscopal de l'Eglise orthodoxe russe.

    "La liberté de choix existe dans le monde, mais le judaïsme exhorte les hommes à faire un choix exclusif en faveur du bien qui est le seul bon choix possible", a indiqué M. Gorine.

    Le document de l'Eglise orthodoxe russe qui reconnaît la valeur de la liberté de choix dit que les droits de l'homme ne doivent pas contredire l'amour de la Patrie et ne peuvent être supérieurs aux valeurs du monde spirituel. Ils ne doivent pas, non plus, entrer en contradiction avec les normes de la morale.

    "Le judaïsme professe la liberté, y compris la liberté du choix en faveur du mal. Mais la Torah existe justement pour que l'homme puisse comprendre quel choix est bon et lequel ne l'est pas", a dit M. Gorine.

    Par conséquent, la Torah ne laisse à l'homme que la possibilité de choisir en faveur du bien, a conclu le représentant de la Fédération des communautés juives de Russie.

    Lire aussi:

    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Poutine: quasi toute la Syrie, dont les terres chrétiennes, libérée des terroristes
    Célibat des prêtres: la fronde des Italiennes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik