Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Economie, retraites, corruption... Les citoyens russes montent au créneau (Douma)

    Société
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 19 juillet - RIA Novosti. Les problèmes sociaux, économiques et personnels, ainsi que les fonctionnaires peu scrupuleux - tels sont les principaux motifs qui poussent de plus en plus de citoyens russes à s'adresser au point accueil de la Douma (chambre basse du Parlement russe).

    Au cours la session de printemps, plus de 27.000 demandes au total ont été examinées, a rapporté aux journalistes samedi le président de la Douma russe Boris Gryzlov.

    "La plupart ont trait à la politique sociale, notamment les pensions, les salaires du secteur public et les problèmes de logement. Un grand nombre de lettres sont envoyées par des retraités, des invalides de guerre, des anciens combattants, et des familles nombreuses", a indiqué M.Gryzlov.

    Un tiers des questions liées à l'économie concernent l'exploitation du sol et les formalités d'accès à la propriété des terrains.

    "Le petit business est de plus en plus présent. Par conséquent, les demandes relatives aux impôts, à la simplification du système de comptabilité et à la privatisation des locaux en location se multiplient", a poursuivi le président de la Douma.

    Les citoyens russes, selon M.Gryzlov, s'adressent à la Douma "pour résoudre leurs problèmes personnels ou émettre des propositions destinées à améliorer le fonctionnement de la législation en vigueur".

    Toutes les demandes et les plaintes sont prises en considération par les députés, a-t-il poursuivi. En outre, pendant les heures de réception, les citoyens peuvent venir à la Douma pour discuter de leurs problèmes de vive voix.

    "Plus de 5.000 personnes ont déjà obtenu un entretien personnel à la Douma pendant la session de printemps", a ajouté le président de la Douma. 65 % de visiteurs sont les habitants de Moscou et sa région, a conclu M.Gryzlov.

    Lire aussi:

    Le drapeau syrien hissé à Douma, la paix revient dans la Ghouta orientale
    La police militaire russe se met à l’ouvrage dans la ville syrienne de Douma
    Syrie: les inspecteurs de l’OMS attendent de se rendre à Douma
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik