Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Mort massive de morses en Tchoukotka: les braconniers hors de cause (experts)

    Société
    URL courte
    0 0 0
    VLADIVOSTOK, 18 août - RIA Novosti. Les quelque 1000 morses échoués sur les côtes de la Tchoukotka sont morts de causes naturelles et n'ont pas été exterminés par les braconniers, lit-on sur le site du projet la Patrouille des ours de WWF.

    Une vedette de patrouille frontalière avait découvert le 8 août plus de 1.000 morses morts sur les côtes de la péninsule de Tchoukotka, dans l'Extrême-Orient russe. Selon la première version, les morses avaient été tués par des braconniers, pourtant le dernier message de la Patrouille des ours stipule que les morses sont morts après un long voyage. Les matériaux concernant cette affaire ont été transmis au Parquet russe, a rapporté le 11 août le service de presse du ministère russe des Ressources naturelles.

    Les experts de la Patrouille des ours estiment qu'il est impossible de trouver un si grand nombre de morses au mois de juillet. Cet été, dans les zones côtières, les glaces sont restées pendant une très longue période. Dans ces conditions, les morses ne se hâtent pas de sortir sur les côtes pour former de grands gîtes, préférant stationner sur les blocs de glace, lit-on dans le communiqué.

    "Trouver un si grand nombre de morses parmi les glaces est vraiment difficile, il est absurde de les transporter vers les côtes, d'autant que dans un mois ils sortiront eux-mêmes sur les gîtes côtiers", poursuit le communiqué.

    Selon les experts de la Patrouille des ours, les gardes-frontières auraient pu découvrir les morses morts en automne 2007. Les analyses vétérinaires n'ont pas découvert d'infections chez des animaux morts.

    Apparemment, les animaux sont morts suite à un long voyage vers les côtes, vu la forte densité d'animaux sur les gîtes. L'hiver dernier, il y avait très peu d'ours blancs susceptibles de manger les restes des morses.

    Lire aussi:

    Mohamed Morsi condamné à trois ans de prison pour «outrage à la magistrature»
    Dix animaux pour un habitant: une «nuée» de morses près d’un village en Alaska (photos)
    Pourquoi associe-t-on la Russie aux ours?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik