Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Khodorkovski dénonce des écoutes téléphoniques contre ses avocats

    Société
    URL courte
    Procès Khodorkovski-Lebedev (213)
    0 0 0

    Au cours de son second procès, l'ex-PDG du groupe pétrolier Ioukos Mikhaïl Khodorkovski a affirmé que le Service fédéral de sécurité (FSB, renseignement) réalisait des écoutes téléphoniques de ses avocats.

    MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti. Au cours de son second procès, l'ex-PDG du groupe pétrolier Ioukos Mikhaïl Khodorkovski a affirmé que le Service fédéral de sécurité (FSB, renseignement) réalisait des écoutes téléphoniques de ses avocats.

    "J'ai suffisamment de raisons d'affirmer que depuis le début des audiences, le FSB, qui se livre à un suivi illégal du procès, a mené des écoutes des téléphones et des autres moyens de communication de mes avocats", a déclaré l'ancien homme le plus riche de Russie, en reconnaissant toutefois n'avoir aucune preuve.

    "Je suis convaincu que c'est une initiative du FSB, sur ordre de notre adversaire direct, le Parquet général", a-t-il tonné.

    Et d'appeler l'accusation à démentir officiellement cette information, qui met en jeu l'égalité de droit des parties.

    Le procureur Dmitri Chokhine avait déclaré lundi que le procès se déroulait de façon "impeccable" et que toutes les normes de la législation russe et internationale étaient respectées.

    En 2005, l'ex-patron de la compagnie pétrolière Ioukos Mikhaïl Khodorkovski et l'ancien PDG du groupe financier Menatep Platon Lebedev avaient été condamnés à huit ans de détention pour escroquerie et évasion fiscale. En 2006, un nouveau dossier pénal a été ouvert contre eux, cette fois-ci pour détournement de quantités importantes de pétrole et blanchiment de fonds provenant de leur vente.

    Accusés d'avoir blanchi plus de 25 milliards de dollars entre 1998 et 2004, tous deux comparaissent devant un tribunal de Moscou dans le cadre d'un second procès ouvert à leur encontre.

    Dossier:
    Procès Khodorkovski-Lebedev (213)

    Lire aussi:

    Le tribunal de Bruxelles lève le gel des actifs russes en Belgique, dont ceux de Sputnik
    Région de Moscou: une cellule de Daech dirigée par des émissaires étrangers mise au jour
    Affaire Ioukos: les ex-actionnaires retirent la plainte contre la Russie en Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik