Ecoutez Radio Sputnik
    La prière orthodoxe devant le Saint Suaire de Turin

    La prière orthodoxe devant le Saint Suaire de Turin

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 14 0 0

    Le Métropolite de Volokolamsk Illarion célébrera une messe devant le Saint Suaire de Turin, objet sacré pour tous les chrétiens qui est exposé ces jours-ci au public. Le métropolite qui dirige le Département de relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou effectue un voyage dans les Apennines dans le cadre du programme des « Journées de la culture spirituelle russe en Italie ».

    Les visites des délégations orthodoxes en Italie et au Vatican ont depuis longtemps perdu tout élément de sensation mais n'ont rien perdu de leur importance et servent à renforcer les liens d'amitié entre l'Église Orthodoxe Russe et l'Église Catholique de Rome. Au programme du voyage actuel il y a la célébration des liturgies divines dans les différentes églises orthodoxes en Italie et des rencontres avec des représentants du clergé orthodoxe et catholique et les fidèles, - a raconté dans une interview à la Radio de la Russie l'archiprêtre Philippe Riabykh qui représente le patriarcat de Moscou.

    Cette visite a pour but de livrer au monde européen contemporain le témoignage de l'Orthodoxie et de sa tradition liturgique qui sera présente tout au long de la visite. Les liturgies orthodoxes montreront à tous la façon dont les Russes prient, croient en Dieu et confessent leur religion. Cette visite offre en outre la possibilité de parler de l'Orthodoxie contemporaine, de sa conception du monde et de ses valeurs lors des contacts avec les jeunes, les universitaires et les intellectuels.

    Ce voyage du chef du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou est déjà qualifié de « très beau et inédit » dans les milieux catholiques. En effet, un concert de musique orthodoxe aura lieu au Vatican le dernier jour de la visite des religieux russes en Italie. On attend que le Pape Benoit-XVI l'honorera de sa présence. Outre les œuvres des classiques russes, le programme de cette soirée musicale comprendra la symphonie « Le chant de l'Ascension »  composée par le métropolite Illarion en personne. « Cette visite haute en couleur contribuera à renforcer nos liens culturels et spirituels et le dialogue interconfessionnel », - a dit dans une interview à la « Voix de la Russie » le nonce apostolique du Vatican en Russie, Monseigneur Vivaldas Koulbokas.

    Les contacts entre nos églises ont pati de certains handicaps mais aujourd'hui nous comprenons qu'il faut se rapprocher et travailler la main dans la main. Si nous ne travaillons pas ensemble, l'Europe peut perdre sa spiritualité et sa culture. La coopération dans ce domaine compte beaucoup pour nous. Nous avons aujourd'hui plus de choses en commun que de divergences. C'est notamment le cas de la vie sociale. Dans le monde contemporain il y a de nombreuses institutions sociales qui essaient de s'attaquer aux différents problèmes mais ont des divergences sur les grands sujets comme la famille, la vie, la présence de la religion dans les écoles, les universités et tout le système d'éducation nationale. Nous sommes puissamment soutenus par l'Église orthodoxe russe qui partage nos préoccupations.

    Mais  notre affinité dans les questions sociales ne signifie pas que l'Orthodoxie et le Catholicisme se trouve sur le seuil d'une unité ecclésiastique. Nous avons des sujets très graves qui nous séparent et aucune perspective d'union n'est concevable avant de les avoir surmonté, dit l'Archiprêtre Philipe Riabykh qui représente le patriarcat de Moscou.

    Le thème de l'union est très important pour nous parce que telle a été la volonté exprimée par Jésus Christ avant de monter sur la croix. L'Église Orthodoxe est donc ouverte au dialogue avec tous ceux qui croient en Christ en sa qualité de Dieu et  d'homme, avec ceux qui reconnaissent la Sainte Trinité.

     « Et si nous voyons qu'il y a des désaccords entre nous, nous devons trouver des arguments et des preuves que c'est l'Église Orthodoxe qui est dépositaire de la foi apostolique et des saintes évangiles, - pense le prêtre orthodoxe. - Pour ce faire, il faut rencontrer les gens, leur parler, discuter de leurs arguments ».

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik