Ecoutez Radio Sputnik
    On s'attaque aux bouchons

    On s'attaque aux bouchons

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Les autorités fédérales s'attaquent au problème des embouteillages dans la capitale russe. Le président Medvedev a tenu un conseil sur le trafic moscovite et sur les solutions de la crise de transports qui étouffe la ville chaque année.

    La solution du problème pour des millions de personnes qui s'exprime en pertes de milliards de roubles pour la ville nécessite de conjuguer les efforts communs. Moscou a cessé depuis longtemps d'être la ville faite pour la circulation. Les tentatives de nombreuses associations publiques d'automobilistes ne permettent pas de gérer le problème. C'est pour ça que la solution de la crise de transports à Moscou porte un caractère urgent et devient une sorte de test d'efficacité aux autorités urbaines en la personne du maire de la ville Sergueï Sobianine. "Je vais contrôler personnellement la solution de ce problème", a souligné Dmitri Medvedev.

    "L'organisation de la circulation à Moscou, l'organisation rationnelle des voiries et le nombre d'embouteillage dans la ville influent sur l'humeur non seulement des millions de moscovites mais aussi des grandes masses de gens qui arrivent dans notre capitale, ainsi que sur le fonctionnement des institutions d'État et de gestion. Je vous rappelle que nous nous sommes tombés d'accord avec vous pour agir afin de transformer Moscou en un grand centre de finances et de la solution de ce problème va sans doute dépendre le progrès dans d'autres directions principales."

    Dmitri Medvedev a cité parmi les tâches primordiales des autorités moscovites la solution des problèmes de transports. Sergueï Sobianine s'est déjà mis au courant de la situation avec les routes, en visitant les nœuds les plus chargés de la ville.

    Maintenant, sur l'ordre du président, Sobianine va contrôler personnellement les décisions sur la construction de nouveaux centres financiers et commerciaux dont la ville déborde déjà. Le nouveau maire a nommé aux journalistes les actions concrètes que les autorités de la ville allaient entreprendre premièrement. Le maire est persuadé que la ville doit être dotée d'un nouveau système intellectuel de gestion du trafic, fondé sur la meilleure expérience des pays étrangers.

    Ce n'est qu'alors que Moscou pourra quitter la liste des leaders mondiaux par nombre d'embouteillages et devenir une mégapole au trafic régulier. Elle le mérite de plein droit et peut dorénavant compter sur la volonté politique.

     

    Lire aussi:

    Coupe des Confédérations: 150.000 spectateurs à Moscou
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Moscou passera entièrement aux bus électriques dans trois ans
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik