Ecoutez Radio Sputnik
Société

Russie: 500 personnes condamnées pour extrémisme depuis décembre 2010

Société
URL courte
0000

Depuis les émeutes ethniques de décembre 2010 à Moscou, les tribunaux moscovites ont condamné près de 500 personnes à des sanctions administratives pour des infractions à caractère extrémiste, a déclaré mercredi le vice-président de la Cour suprême russe Anatoli Petrotchenkov.

Depuis les émeutes ethniques de décembre 2010 à Moscou, les tribunaux moscovites ont condamné près de 500 personnes à des sanctions administratives pour des infractions à caractère extrémiste, a déclaré mercredi le vice-président de la Cour suprême russe Anatoli Petrotchenkov.

"Depuis décembre dernier et jusqu'à présent, quelques manifestations extrémistes ont eu lieu à Moscou, mais à plus petite échelle. Durant cette période, près de 500 personnes ont été sanctionnées pour des infractions à caractère extrémiste", a indiqué le responsable lors d'une conférence avec les chefs des cours suprêmes du Caucase du nord.

M.Petrotchenkov a fait remarquer que "les événements de décembre 2010 relatifs à des émeutes ethniques à Moscou et dans d'autres villes, ont mis à jour avec une acuité particulière l'extrémisme en Russie et ses conséquences tragiques".

Le 11 décembre 2010 des centaines de supporters de football se sont réunis sur la place du Manège, en plein centre de Moscou, pour un meeting non autorisé dédié à la mémoire de leur camarade tué lors d'une bagarre entre supporters et jeunes originaires du Caucase dans la nuit du 5 au 6 décembre.

La manifestation a vite dégénéré. Cherchant à éviter l'affrontement, la police a appelé les fans à se disperser et essayé de déloger les manifestants de la place mais ils se sont heurtés à une résistance acharnée de ces derniers qui scandaient des slogans xénophobes.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres